Horrible ! La Chine recommande la bile d’ours contre le COVID-19

Ours dans une cage à qui l’on prélève la bile pour la médecine traditionnelle chinoise Pourquoi une telle cruauté envers les animaux ? (© Lapis2380 / shutterstock.com)

25 mars 2020

Alors que les scientifiques s’accordent à dire que la pandémie de coronavirus a pour origine le marché d’animaux sauvages de Wuhan, le gouvernement chinois recommande sérieusement le recours à la médecine traditionnelle, dont les injections de bile d’ours, pour traiter le COVID-19…

L’Agence d’investigation environnementale (EIA) alerte sur une publication de l’Administration nationale de la santé chinoise datant du 4 mars 2020. Celle-ci établit une liste de traitements contre le COVID 19. Parmi eux figure le Tan Re Qing, une préparation supposée aider à soigner les maladies graves et qui contient de la bile d’ours.

Face à la crise, la Chine a fermé ses marchés d’animaux sauvages en février.  Néanmoins, si la consommation d’animaux sauvages a été interdite pour l’alimentation, elle est toujours tolérée à des fins médicales. Au lieu de lutter de manière rigoureuse contre le commerce d’animaux sauvages, le gouvernement chinois prend des mesures qui, au contraire, incitent à le maintenir en vie.

Si la bile d’ours est généralement prélevée sur des animaux en captivité, la demande met néanmoins en danger la faune sauvage car de nombreux clients préfèrent la bile provenant d’ours vivant en liberté. Il en va de même pour les écailles de pangolin, les os de tigre et la corne d’antilope.

La grande majorité de la population chinoise rejette cependant la médecine traditionnelle usant d’ingrédients issus d’animaux sauvages.

Les ours noir d’Asie (Ursus thibetanus), également appelés ours à collier, sont inscrits comme « vulnérables » sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN.

De nombreux experts et écologistes demandent l’interdiction des marchés d’animaux sauvages et du commerce des produits issus de la faune sauvage, non seulement en Chine mais au niveau mondial. Merci de signer notre pétition pour appuyer cette demande.


Informations supplémentaires

• Agence d’investigation environnementale  Unbelievable: Chinese Gov’t recommends injections containing bear bile to treat coronavirus
• Mongabay  Chinese government reportedly recommending bear bile injections to treat coronavirus
• Le Petit journal  CORONAVIRUS: la médecine chinoise peut-elle aider?
• Sciences et Avenir  La bile d’ours, un commerce toujours actif