Retour au menu

Achat de forêt en Amazonie

La végétation tropicale laisse apercevoir un petit hameau La vie en communion avec la nature en Amazonie (© Rettet den Regenwald / Mathias Rittgerott) Photo aérienne des forêts vierges à proximité du village de Tamshiyacu au Pérou Photo aérienne des forêts vierges à proximité du village de Tamshiyacu au Pérou (© York Hovest) Habitants de Tamshiyacu Les habitants de Tamshiyacu sont très impliqués dans la conservation de la forêt (© Angelika Kotzur)

COLLECTE SUSPENDUE

Grâce à l’important soutien de nombreux donateurs, notre objectif financier pour l’achat de forêt amazonienne a été atteint cette année. L’Amazonie est particulièrement touchée par la pandémie de Covid 19. En raison des fermetures et des restrictions imposées par les autorités, le travail d’ACELPA a été limité en 2020.

Afin d’assurer le développement durable des projets, nous veillons à soutenir les structures de nos partenaires de manière appropriée et à ne pas les surcharger. Nous continuerons ainsi à vous présenter le projet sur cette page, mais ne recueillons pas de nouveaux dons jusqu’à nouvel ordre. 

Pour les personnes souhaitant soutenir un projet semblable, avec achat de terres et leur reboisement à Bornéo, nous vous invitons à consulter : une nouvelle forêt pour Sabah.


PRÉSENTATION DU PROJET

Les habitants de Tamshiyacu veulent protéger durablement la nature qui les entoure en Amazonie péruvienne. Grâce à l’achat et à la conversion de parcelles forestières en réserve naturelle, ils veulent empêcher un producteur de cacao de détruire la forêt pour établir ses plantations. 

Le village de Tamshiyacu, situé sur les rives de l’Amazone et uniquement accessible par voie fluviale, est isolé du monde. Depuis des générations, les êtres qui le peuplent mènent une vie simple et paisible, en harmonie avec la nature, sans jamais la perturber. En périphérie du village, ils cultivent des fruits et des légumes sur des petites parcelles.

Mais depuis le mois de mai 2013, la forêt alentours est menacée par une entreprise agroalimentaire qui déboise massivement pour cultiver du cacao. Afin de prémunir leur milieu de vie contre la déforestation, les habitants de Tamshiyacu ont fondé l’organisation écologiste ACELPA (Asociación Civil el Puente de la Amistad).

Grâce aux dons collectés par Sauvons la forêt, ACELPA acquiert des parcelles de forêt afin d’entraver les plans d’expansion de la compagnie cacaoyère. ACELPA s’occupe ensuite de convertir ces zones forestières en réserve naturelle sous propriété collective. 683 hectares de forêt, répartis sur 57 parcelles, ont déjà été achetés et mis sous surveillance au mois de janvier 2020. A plus long terme, l’objectif est de faire reconnaître ces aires protégées comme telles par l’Etat péruvien.

Avec un don de 10 euros, les personnes engagées sur place peuvent acheter jusqu’à 300m2 de forêt amazonienne. Cette somme comprend les frais de métrage et de notaire, ainsi que toutes les formalités et démarches administratives. Les coûts d’entretien, de conservation et de surveillance des parcelles sont également inclus.

La gestion de ce programme est menée par notre partenaire ACELPA. Afin d’assurer des moyens de revenus et des ressources supplémentaires à une population qui vit en harmonie avec la nature, une autre organisation partenaire, la « Zukunftsstiftung Entwicklung », soutient les habitants de Tamshiyacu dans le domaine de l’agriculture biologique.

Informations supplémentaires sur le projet

Bon à savoir

Organisme à but non lucratif Sauvons la forêt est une association reconnue d'utilité publique en Allemagne.

Données sécurisées Vos données personnelles sont transmises en toute sécurité grâce à un système de cryptage.