Retourner au sommaire

Soutenez les défenseurs de la nature au Nigeria

Le peuple Ekuri manifeste contre un projet d'autoroute dans l'état de Cross River au Nigéria Les Ekuri luttent pour sauver leur forêt dans l'état de Cross River (© Robert/ Tunde Morakinyo) Martins Egot avec des éco-gardes Martins Egot entouré d’éco-gardes (© RdR/Mathias Rittgerott) Le défenseur de la nature Odey Oyama devant une monoculture d’ananas Odey Oyama porte plainte contre des plantations établies dans l’enceinte du parc national (© Mathias Rittgerott/Rettet den Regenwald)

Habitants en lutte contre un projet d’autoroute, éco-gardes protégeant l’habitat des gorilles à Afi Mountain, activistes portant plainte contre des plantations dans un parc national… Au Nigéria, les défenseurs de la nature agissent de diverses manières pour sauver la forêt de Cross River et les trésors de leur pays. Soutenez-les en faisant un don.

En mars 2016, lorsque le peuple Ekuri a alerté la communauté internationale de la construction d’une autoroute traversant le parc national de Cross River, il nous a paru évident à Sauvons la forêt d’accentuer notre travail sur le Nigeria, tant la menace était grave. Depuis, nous avons noué des contacts étroits avec cette région en Afrique de l’Ouest. Nous nous y sommes rendus deux fois et avons rencontré de nombreux défenseurs de l’environnement engagés et courageux que nous soutenons activement :


L’initiative des Ekuri

La bonne nouvelle, d’abord : les bulldozers chargés de construire l’autoroute ont été provisoirement stoppés, grâce à la résistance acharnée du peuple Ekuri.

Mais dans la mesure où le gouverneur de l’État de Cross River peut toujours tromper les habitants de villages isolés en promouvant son projet « prestigieux », les Ekuri renforcent leur campagne d’information. La résistance d’une coalition de militants écologistes et de défenseurs des droits de l’homme se poursuit même à Calabar, la capitale de l’État de Cross River.


Martins Egot et DevCon

Au nord du tracé prévu, des éco-gardes patrouillent dans les forêts du sanctuaire d’Afi Mountain, où vivent les très menacés gorilles de Cross River, ainsi que des mandrills, des chimpanzés et de nombreux autres primates.

Martins Egot de l’organisation DevCon est en train de former 60 éco-gardes dans un nombre croissant de villages. Il informe et relie les communes entre elles, encourageant ainsi l’échange d’expériences. Sur la trace des braconniers et des incendiaires, les éco-gardes se tiennent également prêts à stopper les bulldozers, si le gouverneur décidait un jour de les renvoyer sur le terrain.


Odey Oyama et RRDC

Odey Oyama fait partie de la résistance contre l’autoroute - il lutte par ailleurs avec autant d’énergie contre des plantations d’ananas et de palmiers à huile établies à l’intérieur de l’enceinte du parc national.

Il s’apprête actuellement à engager des poursuites contre les entreprises Dansa et Wilmar. Ses avocats ont déjà entamé la procédure. Odey fait établir des cartes géographiques afin de prouver devant le tribunal que les frontières du parc national ont été violées.


Le peuple Ekuri, Martins Egot, Odey Oyama et beaucoup d’autres font preuve d’une obstination à toute épreuve pour protéger la nature de leur pays. Nous souhaitons leur offrir un soutien s’inscrivant dans la durée.

Chaque euro compte. Merci de les aider à sauver la forêt de Cross River en faisant un don.

Bon à savoir

Organisme à but non lucratif Sauvons la forêt est une association reconnue d'utilité publique en Allemagne.

Données sécurisées Vos données personnelles sont transmises en toute sécurité grâce à un système de cryptage.

Votre don pour les forêts tropicales

,00 €
Dernières activités