Retourner au sommaire

Nous protégeons la nature du Cambodge - Aidez-nous !

Des bateaux se rassemblent dans l’embouchure du fleuve. On aperçoit en arrière-plan des petites iles ainsi que les rives du fleuve. Procession de bateaux : des moines et des pêcheurs bénissent les mangroves sur la côte de Koh Kong (© Mother Nature) 2 activistes assis dans un bateau observent une drague L’activiste de Mother Nature Lim Kimsor et son collègue documentent l’extraction illégale de sable par un bateau de dragage (© Mother Nature) Péniche chargée de sable amarrée près de la rive et une grande excavatrice sur la rive Le pillage de sable provoque des dommages considérables sur les rives du fleuve et détruit les moyens de subsistance des pêcheurs (© Mother Nature)

L’organisation Mother Nature a été créée en 2012 afin de préserver les richesses naturelles contre l’exploitation poussée par le gouvernement et des entreprises. L’action de ses activistes a souvent été couronnée de succès – grâce à un réseau d’étudiants, de moines, de pêcheurs et d’agriculteurs. Contribuons ensemble à pérenniser leur action !

Le 11 juillet 2017 fut un jour à marquer d’une pierre blanche pour les familles de pêcheurs vivant aux embouchures du fleuve et sur les côtes de Koh Kong au sud-ouest du Cambodge, ainsi que pour les activistes de l’organisation Mother Nature : le ministère des Mines et de l’énergie a annoncé publiquement l’interdiction des exportations de sable vers Singapour et l’extraction de sable à grande échelle.

Pendant deux ans, les défenseurs de la nature ont régulièrement dénoncé le pillage de sable et la destruction massive de la nature au cours de manifestations, d’interviews données dans les médias de premier plan, de messages vidéo partagés à de multiples reprises et de blocages de péniches remplies de sable. Après une action non violente, les activistes de Mother Nature Sim Somnang, Try Sovikea et San Mala ont été emprisonnés pendant dix mois. Depuis leur libération, ils s’engagent de manière encore plus déterminée pour la préservation de la nature. Et ce succès leur donne raison.

La fin des projets de barrage dans la vallée d’Areng montre que Mother Nature et la population cambodgienne n’abandonnent pas tant qu’ils n’ont pas atteint leur objectif. Défenseurs de l’environnement et habitants ont contraint trois entreprises à abandonner leur projet.

Au Cambodge, ceux qui élèvent la voix contre les violations des droits de l’homme et la destruction de la nature sont menacés, emprisonnés, assassinés, réduits au silence. Derniers exemples en date : la fermeture début septembre du plus grand journal indépendant Cambodia Daily et de nombreuses stations de radio ou encore l’arrestation en pleine nuit de Kem Sokha, le chef du plus grand parti d’opposition du pays.

C’est pour cela que nos partenaires de Mother Nature et leur réseau ont besoin de notre soutien.

Nous collectons des dons pour le travail qu’ils effectuent avec les communautés concernées par le pillage de sable, la déforestation ou l’exploitation aurifère. Les activités menées sont :

  • Sensibilisation de la population sur ses droits et constitution d’un mouvement de résistance.
  • Renforcement des groupes de femmes et du réseau de jeunes en vue d’organiser des campagnes indépendantes
  • Travail médiatique et conseil juridique
  • Monitoring et recherches sur les violations des droits de l’homme et la destruction de la nature
  • Coûts logistiques (smartphones, transport, moto)

Merci de les aider à protéger les ressources naturelles du Cambodge. Contribuons ensemble à pérenniser leur action !

Bon à savoir

Organisme à but non lucratif Sauvons la forêt est une association reconnue d'utilité publique en Allemagne.

Données sécurisées Vos données personnelles sont transmises en toute sécurité grâce à un système de cryptage.

Votre don pour les forêts tropicales

,00 €

Vous pouvez aussi saisir le montant souhaité

Dernières activités