Mille orangs-outans menacés : Stop à la plantation de Sungai Putri

2 orang-outan Les orangs-outans ont besoin de forêts intactes (© Globalfilm)

L’huile de palme n’est pas le seul fléau pour les orangs-outans : une entreprise fournissant l’industrie papetière veut établir des plantations dans les forêts vierges de Sungai Putri à l’ouest de Bornéo et menace l'existence de plus de mille grands singes. Demandons au président indonésien d’intervenir au plus vite !

Lettre

Au Président Joko Widodo et autres autorités indonésiennes

Merci de protéger les tourbières de Sungai Putri et ses orangs-outans en y empêchant l’établissement de plantations pour l’industrie papetière

Afficher la lettre de pétition

La région de Sungai Putri, « fille de la rivière » du même nom, fait partie de la plus grande zone humide d’eau douce d’Asie. Située sur la côte sud-ouest de Bornéo, elle est exceptionnelle par son paysage et son écosystème de tourbières. Environ un tiers de ses 550 km2 est occupée par des forêts primaires.

Plus de mille orangs-outans y vivent dans la dense canopée, cachés dans la cime des arbres géants. Les scientifiques les ont découverts il y a ainsi seulement dix ans. Les autochtones connaissent depuis toujours l’existence des « hommes de la forêt ».

Mais leur survie est aujourd’hui menacée : depuis décembre 2016, l’entreprise Mohairson Pawan Khatulistiwa (PT MPK) est en train de drainer les sols tourbeux afin d’établir des plantations d’arbres à croissance rapide.

L’entreprise semble peu se soucier de l’interdiction de toute nouvelle plantation dans les forêts primaires et les tourbières prononcée par le gouvernement indonésien suite aux graves incendies de 2015.

« Les mots du gouvernement pour la protection des forêts tropicales et des tourbières ne suffisent pas. Nous attendons des mesures concrètes ! » s’insurge Agus Sutomo de notre organisation partenaire Link-AR Borneo.

La préservation des tourbières est essentielle à la survie des orangs-outans, mais aussi la notre. Les sols tourbeux stockent de grandes quantités de carbone et leur dégradation aggrave le réchauffement climatique. Les feux de forêt et de tourbière en Indonésie représentent entre 15 et 30% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Les écologistes ont alerté les autorités responsables des forêts et des tourbières. L’entreprise a manifestement une concession dans cette zone de haute valeur écologique.

Demandons au gouvernement indonésien de protéger efficacement et sans attendre les forêts de tourbe de Sungai Putri.

Contexte

Informations supplémentaires

 

 

Destinataires de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement ses destinataires :

  • M. Joko Widodo, Président de la République d’Indonésie
  • Mme Siti Nurbaya Bakar, Ministre des Forêts et de l’environnement de la République d’Indonésie
  • Mme Myrna Safitri, Directrice de l’Agence pour la restauration des tourbières
  • M. Marcellinus Tjawan, Office des forêts du Kalimantan occidental

Ambassade de la République d’Indonésie
47/49, rue Cortambert
75116 Paris
Tél : +33 1 45 03 07 60
Fax : +33 1 45 04 50 32
Courriel : komparis@amb-indonesie.fr

Sans oublier de les interpeller sur les réseaux sociaux :
Facebook: https://www.facebook.com/Jokowi
Twitter: https://twitter.com/jokowi

 

Lettre

Au Président Joko Widodo et autres autorités indonésiennes

Monsieur le Président,
Madame la Ministre,
Madame la Directrice,

Les forêts tropicales humides et les tourbières d’Indonésie, riches d’une biodiversité exceptionnelle, sont un trésor non seulement pour votre pays mais aussi essentielles pour l’ensemble de l’humanité. Suite aux incendies dévastateurs de 2015, vous avez réalisés de gros efforts pour la protection des forêts primaires et notamment des tourbières, au bénéfice du climat et de la biodiversité.

L’entreprise PT Mohairson Pawan Khatulistiwa projette néanmoins de détruire des forêts de tourbe à haute valeur écologique à Sungai Putri dans le district de Ketapang (Kalimantan occidental) pour établir des plantations, comme le font d’autres entreprises papetières et d’huile de palme.

À Sungai Putri se trouve l’un des derniers habitats pour les populations d’orangs-outans de Bornéo. C’est une zone humide d’eau douce d’importance mondiale.

Je vous exhorte à mettre un terme immédiat à cette offensive. Le moratoire que vous avez instauré doit s’appliquer à toutes les entreprises.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, Madame la Ministre, Madame la Directrice, l'expression de mon profond respect.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 150 000 signatures :

149 338
Dernières activités