Pour les lions : Stop à la chasse aux trophées !

Un couple de lions Le lion a déjà disparu de 12 pays d’Afrique (© Property#1 (CC BY-NC-ND 2.0))

Le lion disparait d’Afrique à vitesse grand V avec une chute de 90% de sa population au cours des quatre dernières décennies. Son habitat naturel est toujours plus détruit et fragmenté. Et les chasseurs de trophées continuent de tuer les animaux par milliers. Mobilisons-nous pour une meilleure protection du lion et de son habitat.

Lettre

Aux présidents de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie, du Zimbabwe et de la Zambie

L’Afrique a perdu 90% de ses lions en seulement quatre décennies. Merci de mieux protéger leur habitat et d’interdire leur chasse sous quelque forme que ce soit

Afficher la lettre de pétition

Les lions étaient 10 fois plus nombreux en Afrique il y a 40 ans : 200.000 lions autrefois contre à peine plus de 20.000 aujourd’hui, soit une chute de 90% de leur population. Classé comme « vulnérable » sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le lion a déjà disparu de 12 pays africains, et peut-être même 16…

Le lion est menacé à cause de l’incessante destruction et fragmentation de son habitat naturel. Et les populations d’animaux de proie ont aussi diminué de façon spectaculaire dans de nombreux territoires.

La chasse aux trophées constitue une autre menace sérieuse pour les lions, notamment en Afrique du Sud, en Tanzanie, au Zimbabwe et en Zambie où de riches touristes sont prêt à payer des fortunes pour avoir le « privilège » de tirer le « roi des animaux ».

Tuer un mâle dominant est particulièrement dévastateur puisque son successeur tuera ses lionceaux. Abattre ce seul lion peut entrainer jusqu’à la mort de 20 grands félins.

Comme si la chasse aux trophées classique ne suffisait pas, des lions sont élevés spécifiquement pour être chassés en espace clos en Afrique du Sud. Jusqu’à 1.000 lions sont tués chaque année dans ce pays où les lions sont beaucoup plus nombreux à vivre en captivité qu’en liberté. Ces barbares chasses en boîte n’empêchent en rien l’abattage des lions dans la nature.

L’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Zimbabwe et la Zambie doivent faire plus pour la conservation des lions. Écrivons à leur présidents pour les exhorter à mettre un terme à la chasse aux trophées et à la chasse en boîte, à établir des nouvelles aires protégées et à renforcer la sécurité des réserves de gibier existantes.

Merci de signer et de partager notre pétition pour les lions !

Contexte

Vidéos

Blood lions

Consulter la page officielle du documentaire (en anglais)

La chasse en boite - Une réalité scandaleuse. Canned Lion Hunting

 

Informations supplémentaires

En français

En anglais

 

Destinataires de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement ses destinataires :

  • M. Jacob Zuma, Président de la République d'Afrique du Sud

Ambassade d’Afrique du sud
59, Quai d'Orsay
75343 Paris
Tel : +33 (0)1 53 59 23 23
Courriel : info@afriquesud.net

  • M. John Pombe Magufuli, Président de la République Unie de Tanzanie

Ambassade de Tanzanie
7 ter rue de Leonard de Vinci 75116 Paris
Tel : +33 (0)1 53 70 63 66
Fax : +33 (0)1 47 55 05 46
Courriel : ambtanzanie@wanadoo.fr

  • M. Robert Gabriel Mugabe, Président de la République du Zimbabwe

Ambassade du Zimbabwe
10, rue Jacques Bingen
75017 Paris
Tel : +33 (0)1 56 88 16 00
Courriel : zimparisweb@wanadoo.fr

  • M. Edgard Lungu, Président de la République de Zambie

Ambassade de Zambie
18, avenue de Tourville
75007 Paris
Tel : +33 (0)1 56 88 12 70
Courriel : zambiansparis@wanadoo.fr

Lettre

Aux présidents de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie, du Zimbabwe et de la Zambie

Monsieur le Président,

Les lions font partie des animaux les plus majestueux votre pays. Pouvoir les observer dans leur habitat naturel est une expérience inoubliable pour les touristes du monde entier.

Pourtant, les populations de lions s’effondrent dans toute l’Afrique. L'Union internationale pour la conservation de la nature a classé le lion (Panthera leo) comme « vulnérable » sur sa liste rouge des espèces menacées.

La cause principale du déclin des populations de lions est la fragmentation et la destruction de leur habitat. La chasse aux trophées joue également un rôle important.

Nous vous demandons instamment de sauver les lions d’Afrique à l’état sauvage en mettant fin à la chasse aux trophées et à la chasse en boîte, en établissant des nouvelles aires protégées et en sécurisant plus efficacement les réserves existantes.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre profond respect.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 150 000 signatures :

125 678
Dernières activités