Huile de palme dans les biocarburants : les mensonges de l’UE

Consommation d‘huile de palme en Europe

31 mai 2016

Politiques et milieux d’affaires n’ont cessé de parler de la place marginale de l’huile de palme dans la production des biocarburants ces dernières années. Mais le conte de fées est fini : selon les derniers chiffres, 61% des importations d’huile de palme dans l’UE (3,7 millions de tonnes) servent à produire des « énergies renouvelables ».

L’organisation Transport und Environment a rassemblé les données fournies par l’industrie ces dernières années. Et le résultat est édifiant sur la destination des importations d’huile de palme dans l’Union européenne (données annuelles) :

»»» 45% pour la production de biocarburants - 3,2 sur 7,1 millions de tonnes
»»» 16% pour la production d’électricité et de chauffage - 510.000 tonnes

Consommation d‘huile de palme en Europe

L’Italie est le (triste) leader européen avec 1,3 millions de tonnes d’huile de palme importées annuellement d’Indonésie et de Malaisie pour la production d’énergie : 736.000 tonnes d’huile de palme pour 25 centrales à biomasse et 570.000 tonnes d’huile de palme pour les biocarburants. En Allemagne, entre 424.000 et 626.000 tonnes d’huile de palme sont utilisées à la production de biodiesel chaque année. Les deux pays représentent à eux seuls la moitié de la consommation d’huile de palme pour la production d’énergie au sein de l’UE.

Les conséquences de la politique énergétique de l’UE et de ses États membres sont dévastatrices : les nouvelles plantations de palmiers à huile provoquent la déforestation tropicale, la perte de biodiversité, le déplacement des populations et l’aggravation du réchauffement climatique.

Les derniers chiffres en date parus dans l’étude commandée par l’Union européenne - The land use change impact of biofuels consumed in the EU - sont particulièrement alarmants :

Remplir les objectifs de l’UE en matière de biocarburants signifierait un changement d’affectation des sols de 8,8 millions d’hectares de terres, soit une surface plus grande que l’Autriche. 5,9 millions d’hectares de terres cultivées se trouvent déjà situées en dehors des frontières de l’UE, dont 2,1 millions d’hectares pour l’expansion des plantations de palmiers à huile, au prix des forêts tropicales et des tourbières en Asie du Sud-Est, rapportent les experts de Globiom.

Biocarburants : le remède est pire que le mal

D’après les calculs des scientifiques, le bilan climatique global des biocarburants à base d’huile de palme est trois fois plus mauvais que celui des carburants fossiles (voire graphique à droite) ! Les biodiesel à base d’autres composants - comme le colza et le soja - ont aussi un bilan négatif.

Les chiffres publiés par Transport & Environment apprennent par ailleurs que l’augmentation annuelle de 1,7 millions de tonnes des importations d’huile de palme dans l’UE est corrélée à son utilisation dans les biocarburants.

Une autre tendance se dessine dans la branche de l’industrie alimentaire et chimique (des cosmétiques? ) dont la part dans les importations d’huile de palme dans l’UE a baissé de 78% à 40% depuis 2010. Les importations auraient d’ailleurs baissé d’un tiers sans le boom de l’huile de palme dans les biocarburants. De toute évidence, les citoyens européens achètent de moins en moins de produits contenant d’huile de palme. Et l’industrie adapte sa production à d’autres huiles ou graisses végétales.

Mais à la pompe, l’huile de palme nous est imposée à travers les taux d’incorporation obligatoires des biocarburants dans l’essence. Et dans tous les carburants, pas seulement le E10… Ainsi, conduire sa voiture revient à exacerber la déforestation tropicale, souvent sans le savoir.

Sources

Allemagne : Rapport du Ministère fédéral allemand de l’agriculture et de l’alimentation « Evaluation and Progress Report 2014 »

Matière première des biocarburants : Biodiesel (FAME)
Huile de palme
2012 : 121.000 tonnes (t)
2013 : 154.000 t
2014 : 88.000 t

Huile de palme hydrogénée
2012 : 395.000 t

2013 : 472.000 t
2014 : 336.000

Total huile de palme + d’huile de palme hydrogénée
2012 : 516.000 t
2013 : 626.000 t
2014 : 424.000 t

Chiffres issus du tableau 9 page 64 et du tableau 12 page 67
Source : Afficher le rapport

Italie : Étude statistique sur les énergies renouvelables pour l’année 2014

»»» 736.000 tonnes d’huile de palme utilisée pour la production d’électricité et de chauffage en 2014 (comme combustible dans environ 25 centrales à biomasse liquide)

»»» 95% de la biomasse liquide à base d’huile de palme produite en Indonésie (83% - 610.000 tonnes) et en Malaisie (12% - 80.000 tonnes)

»»» 1,2 millions de tonnes, dont 1,194 Mt de biodiesel et 1.472 t d’éthanol, de biocarburants consommés en Italie en 2014

»»» 570.000 tonnes d’huile de palme utilisées comme matière première pour la production d’agrocarburants en Italie en 2014 (47%)

»»» 82% de la totalité des importations d’huile de palme en Italie en 2014 (soit 1,3 millions de tonnes) utilisée pour l’électricité, chauffage et biocarburants

Chiffres issus des page 113, 115 et 182 (5.1.5.) de l’étude.
Source : Afficher l’étude




Informations supplémentaires

• Article d’Euractiv Le biodiesel plus nocif que l’essence pour l’environnement
• Article du Monde Les biocarburants émettent plus de CO2 que l’essence et le diesel
• Article d’Euractiv Bruxelles accusée de dissimulation sur les biocarburants
• Publication de Transport und Environment Cars and trucks burn almost half of palm oil used in Europe
• Étude commandée par la Commission européenne The land use change impact of biofuels consumed in the EU