Le braconnage et ses organisations criminelles

Le braconnage est un problème majeur dans de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie, où vivent des animaux dont les produits dérivés sont vendus à prix d’or au marché noir. Les braconniers et le crime organisé derrière leur pratique ont des effets désastreux sur la biodiversité et menacent la survie de nombreuses espèces.

Le braconnage

Le braconnage commercial a fortement augmenté dans les pays du Sud au cours des dernières années. La pauvreté de la population, l’augmentation de la demande en produits d’origine animale et l’accès à de nouvelles zones forestières préservées en sont la cause. De nombreuses espèces se sont raréfiées et leur viande ainsi que certains produits dérivés sont convoités sur le marché noir. 

De nombreuses espèces sont menacées d’extinction par le braconnage ou ont déjà disparu, car les braconniers n’ont aucune considération pour le statut d’espèces menacées, les périodes de fermeture de la chasse ou encore pour les quotas.

Plus d’informations

Signer une pétition sur ce thème

Votre signature peut aider à protéger les forêts tropicales ! Nos pétitions en ligne combattent les projets destructeurs et désignent les responsables par leur nom. Ensemble, nous sommes plus fort !

Pangolin en cage au Centre de conservation des ressources naturelles de Riau en Indonésie Pangolin en captivité (© Arief Budi Kusuma/shutterstock.com)

248 616 signatures

Pour la fermeture des marchés d’animaux sauvages

Des animaux menacés et braconnés sont vendus dans de nombreux marchés dans le monde. Ces marchés d’animaux sauvages contribuent à l’extinction massive des espèces. Ils sont également des lieux de propagation de maladies pouvant être mortelles pour l’homme. Demandons leur fermeture sur toute la planète.

Plus d’informations

Au Président de la Chine, à la Secrétaire exécutive de la Convention sur la diversité biologique (CDB) et aux États membres de l'ONU

“Les marchés d’animaux sauvages exacerbent braconnage, chasse aux espèces menacées et propagation des maladies. Nous demandons leur fermeture.”

Afficher la lettre de pétition