Parution du livre « Les héros de l’environnement »

Photomontage : Livre "Les héros de l'environnement" à gauche et l'activiste assassiné Berta Caceres Parmi « Les héros de l’environnement », Berta Cáceres, assassinée pour avoir protégé les droits de son peuple et la nature au Honduras (© Editions du Seuil this & Goldman Environmental Prize - Montage Sauvons la forêt)

2 oct. 2018

197 activistes écologistes ont été tués dans le monde en 2017 parce qu'ils défendaient leur terre, leur rivière, leur mode de vie, contre des projets industriels agricoles, extractifs ou chimiques. D’autres sont harcelés, emprisonnés ou intimidés. C’est cette guerre ignorée et silencieuse que relate la journaliste Elisabeth Schneiter dans son nouvel ouvrage « Les héros de l’environnement ».

Et si demain, sans vous consulter, le gouvernement décidait d’extraire de l’or ou du pétrole, de construire une autoroute ou un barrage, précisément chez vous, là où vous et votre famille habitez. Imaginez que ces réalisations industrielles détruisent votre cadre de vie, empestent l’air que vous respirez, polluent l'eau que vous buvez, et empoisonnent si complètement le sol que rien ne pousse plus.

Ce scénario est une réalité pour une grande part des 370 millions de citoyens autochtones dans le monde et pour de très nombreux autres Terriens qui défendent pacifiquement leurs droits à une vie saine et tranquille. Ils trouvent face à eux la violence d’entreprises et de gouvernements qui ne les respectent pas.

197 activistes écologistes ont été tués dans le monde en 2017, soit près de quatre personnes par semaine, assassinées parce qu'elles défendaient leur terre, leur rivière, leur mode de vie, contre des projets industriels agricoles, extractifs ou chimiques. D’autres sont harcelés, emprisonnés ou intimidés de toutes sortes de façons. Cela se passe en Amérique latine, en Asie, aux États-Unis et même en Europe.

Qui sont-ils ? Des fous ? Non, des gens simples, comme ceux qui à chaque époque ont eu le courage de se lever face à un ennemi qu’ils avaient les premiers reconnu. Les femmes sont en première ligne de ces combats qui nous concernent tous car nos paysages aimés, nos terres nourricières, toutes les ressources vitales et indispensables de la planète sont menacées. Et la démocratie même.

Une guerre ignorée est en cours sur toute la planète, entre des entreprises prêtes à tout et des populations qui aspirent à vivre libres et sur leurs terres. Mines, barrages, tourisme et agriculture intensive se multiplient sans répit, détruisant la nature, épuisant les réserves en eau, polluant l'air et les sols. Face à la puissance des multinationales, des bulldozers et des milices, femmes et hommes défendent à mains nues les dernières ressources essentielles pour tous les Terriens. c'est cette guerre silencieuse que cet ouvrage raconte pour comprendre la mécanique de destruction à l’œuvre, en partant du récit vivant et souvent poignant de la résistance de plusieurs de ces « héros et héroïnes de l’environnement ».

Après l’évocation de héros et héroïnes mythiques, le livre se tourne vers ceux qui continuent aujourd'hui la bataille au péril de leur vie, activistes, paysans, avocats....  et dénonce les dérives parfois criminelles du capitalisme, de quelques entreprises extractives et des gouvernements de certains des pays où elles opèrent...

Livre « Les héros de l’environnement »
paru le 20 septembre 2018 aux Éditions du Seuil