Aldi, Carrefour, Lidl : Stop au charbon de bois tropical !

Les arbres tropicaux abattus dans les forêts du Chaco au Paraguay sont carbonisés en meules Les forêts du Chaco au Paraguay sont transformées en charbon de bois pour les amateurs de barbecue en Europe (© Earthsight)

Les forêts sèches du Chaco paraguayen sont abattues pour fabriquer du charbon de bois tropical exporté vers l’Europe et les USA. Cela menace la nature et l'un des derniers peuples vivant isolé de la société industrielle. Demandons aux supermarchés européens de ne plus vendre de charbon de bois issu de la déforestation au Paraguay.

Lettre

À Aldi, Carrefour et Lidl

Merci de ne plus vendre aucun produit contenant du charbon de bois tropical issu de la déforestation au Paraguay !

Afficher la lettre de pétition

La région du Gran Chaco, en Amérique du Sud, est le théâtre d’une véritable tragédie : une déforestation galopante, la plus rapide de la planète. Espèces endémiques, jaguars, fourmiliers, tatous et 500 espèces d'oiseaux sont menacés par la destruction de ses forêts tropicales sèches.

Mais pas seulement. La déforestation du Gran Chaco menace aussi les Ayoreo, un des derniers peuples isolés de nos sociétés modernes industrielles dont la vie nomade est intimement liée à la forêt.

Cette dévastation est causée par l’industrie de la viande. Les forêts vierges du Chaco doivent laisser la place aux pâturages. Des arbres Quebracho centenaires sont abattus et carbonisés dans des meules primitives. Plus de 70% de ce charbon de bois tropical est exporté vers l’Europe. L’Allemagne à elle seule importe 20.000 sacs par jour.

« Sans le savoir, les consommateurs européens brûlent dans leur barbecue du bois issu de forêts anciennes d’Amérique du sud » explique Toby Hill de l’organisation écologiste britannique Earthsight.

Rien sur les emballages ne laisse supposer que le charbon est issu de bois tropical du Paraguay. Seul le nom des sociétés de distribution en Europe sont mentionnés.

Earthsight a publié un rapport qui met en lumière l’impact environnemental dévastateur du business du charbon de bois au Paraguay. Il suit le parcours des arbres carbonisés jusqu’au rayon de supermarchés en Europe comme Aldi, Carrefour ou Lidl.

En vendant du charbon de bois tropical, ces supermarchés exacerbent la déforestation dans l’une des dernières grandes zones sauvages du monde. L’industrie de la viande, du soja et du charbon de bois est responsable de la déforestation annuelle de 250.000 hectares au Paraguay.

Demandons à Aldi, Carrefour et Lidl de ne plus acheter de charbon de bois issu de la déforestation au Paraguay.

Contexte

La forêt tropicale sèche du Gran Chaco s'étend sur un vaste territoire à cheval sur l’Argentine, la Bolivie, le Brésil et le Paraguay. En partie endémique, sa faune et sa flore sont particulièrement riche : 3.400 espèces de plantes, 500 espèces d'oiseaux, 150 espèces de mammifères et 220 espèces d'amphibiens et de reptiles. Sa situation au cœur de l'Amérique latine en fait une importante zone de transit pour les oiseaux migrateurs. Les Jaguars parcourent le Chaco quand ils chassent tapirs, pécaris, grands cochons d'eau, tatous géants et autres fourmiliers.

La déforestation du Chaco menace aussi la survie des indigènes Ayoreo. Plusieurs groupes nomades de ce peuple autochtone vivent encore de manière traditionnelle dans la forêt, sans aucun contact avec le monde extérieur. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a déjà demandé à plusieurs reprises au Gouvernement du Paraguay de prendre de toute urgence des mesures pour la protection des Ayoreo.

Paraguay Karte

Illustration 1 : déforestation - marquée en rouge - au Paraguay en 2006 et en 2015 (source : globalforestwach.org)

La forêt vierge est abattue partout dans le Gran Chaco. Mais la situation au Paraguay est actuellement la plus mauvaise / pire. Les entreprises défricher la forêt est rasée pour établir des pâturages pour le bétail dont la viande est destinée à l’exportation. La fabrication de charbon de bois aide les producteurs de viande à la fois à créer de l' espace et à financer l'expansion des pâturages.

Un rapport récent de l’organisation britannique Earthsight fournit plus de détails sur cette crise environnementale. Il montre comment, au début de l'année 2017, 22.000 sacs de charbon de bois paraguayens entraient chaque jour en Allemagne. L’ONG a tracé son parcours jusque dans des filiales d'Aldi, de Lidl et de Carrefour en Allemagne et en Espagne ainsi que dans des supermarchés, commerces et restaurants au Royaume-Uni, au Portugal, en Italie, aux Pays-Bas, en Grèce et en Pologne.

Holzkohle Produkte

Illustration 2 : Publicité de l’entreprise BRICAPAR avec la présentation des produits de charbon de bois de ses clients en Europe et aux États-Unis

Earthsight montre aussi comment des charbonniers comme BRICAPAR remplissent de leur marchandise directement au Paraguay les sacs aux marques de leurs clients. Les exportations vers l'Europe se font par l’intermédiaire de la société IBECOSOL à Madrid, toujours selon le résultat des recherches d’Earthsight.

Les très anciens arbres Quebracho sont ainsi réduits en charbon de bois et la végétation restante étant tout simplement brûlée. Qui parmi les amateurs de barbecue en Europe pourraient s’imaginer qu’ils utilisent du charbon de bois tropical en provenance d’Amérique du Sud ?

 

Sources et informations supplémentaires

 

Lettre

À Aldi, Carrefour et Lidl

Madame, Monsieur,

L’organisation écologiste anglaise Earthsight a tracé le charbon de bois issu de la destruction des forêts sèches du Chaco jusqu’à des filiales d’Aldi, Carrefour et Lidl en Europe.

La fabrication de ce charbon de bois a des conséquences catastrophiques sur la nature et les habitants de cette région. En détruisant les forêts tropicales du pays sud-américain, les fabricants de charbon de bois font le sale boulot pour l’industrie de la viande qui utilise les zones déboisées comme pâturages pour le bétail.

Ces pratiques menacent de nombreuses espèces animales et végétales, dont certaines endémiques, ainsi que les populations autochtones qui dépendent de la forêt pour leur subsistance.

La majeure partie du charbon de bois est exportée vers l’Europe. Chaque client qui achète et brûle ce charbon de bois participe sans le vouloir à la destruction galopante des forêts du Chaco paraguayen.

Nous vous demandons de prendre sans attendre toutes les mesures nécessaires pour que le charbon de bois issu de la déforestation au Paraguay ne soit plus vendu dans vos supermarchés.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de notre considération et de notre vigilance citoyenne.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 150 000 signatures :

121 912
Dernières activités