Des activistes de Jatam avec des pancartes "La mer de Morowali n’est pas une décharge pour l’exploitation minière" (© Moh. Taufik / JATAM Sulteng) Vue aérienne sur la fonderie de nickel Gunbuster aux Célèbes Désert écologique : la fonderie de nickel Gunbuster dans le complexe industriel de Sulawesi (© WALHI South Sulawesi) L’aire protégée de Morowali aux Célèbes La réserve naturelle de Morowali abrite une riche biodiversité (© CC BY-SA 2.0) Enfants devant une école alternative pour les autochtones À l’école alternative de Lauje, les enfants autochtones apprennent à lire, écrire, compter et connaître l’environnement (© Jatam Sulteng) Calao à cimier des Célèbes / Sulawesi en Indonésie Le calao à cimier des Célèbes est la mascotte de notre organisation partenaire JATAM Sulteng (© Jatam Sulteng)

Résistance contre l’exploitation minière aux Célèbes

L’extraction de l’or, du nickel, du sable et de minéraux dévaste le paradis naturel des Célèbes en Indonésie. Sur place, le réseau JATAM Sulteng lutte contre l’exploitation minière par des actions en justice, en organisant des manifestations et avec un programme d’éducation à l’environnement.

Vue d’ensemble du projet

Thématique(s)Habitats

Objectif(s) Arrêt de l'exploitation minière / Respect des droits des autochtones / Protection de la biodiversité

Activité(s) Actions en justice / Manifestations / Informations / Éducation

Les richesses naturelles de Sulawesi

L’île des Célèbes, aussi appelée Sulawesi, est l’une des plus riches et des plus belles de l’archipel indonésien. Elle doit son charme à ses quelque 6 000 kilomètres de côtes, dont la forme évoque une étoile de mer repliée, et à la diversité de ses paysages montagneux à l’intérieur des terres. Son emplacement sur l’anneau volcanique entre les régions asiatique et australienne la rend unique.

Ses forêts de montagne et de mangrove, sa mer et ses récifs coralliens abritent des espèces animales et végétales que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la planète. Les aires protégées, telles que le parc national de Lore Lindu et la réserve naturelle de Morowali, abritent des espèces endémiques rares telles que l’anoa des montagnes (bovidés mesurant environ un mètre) et le tarsier des Célèbes. 

Des dizaines de peuples indigènes, comme les "Lauje" dans les montagnes du centre des Célèbes ou les "Taa Ta Wana" ont vécu et préservé avec sagesse ce trésor naturel où les rivières regorgent de poissons. Les autochtones se nourrissent des fruits de la forêt, vendent de la cannelle, du rotin et de la résine.

Mais aujourd’hui, de nombreuses forêts sont défrichées, les eaux polluées et les champs ensevelis par des glissements de terrain, car les ressources minérales des Célèbes attire les investisseurs. L’exploitation minière de l’or, du cuivre, du nickel, du fer, du sable et du calcaire n’apporte pas la prospérité mais détruit les moyens de subsistance de la population.

Or et cuivre, nickel et cobalt, sable et calcaire

Il y a vingt ans, "JATAM Sulteng" a contacté Sauvons la forêt. "JATAM" est un réseau indonésien regroupant de nombreux groupes qui luttent contre les effets négatifs de l’exploitation minière ; "Sulteng" désigne le Sulawesi central, la province envahie par les compagnies minières. Avec le temps, JATAM Sulteng est devenu l’un de nos plus anciens partenaires.

« Aidez-nous ! L’exploitation aurifère détruit la réserve naturelle de Poboya ! », écrivait alors JATAM Sulteng. Des gangs d’orpailleurs illégaux étaient en train d’extraire de l’or dans les montagnes proches de la capitale Palu en utilisant du mercure qui se déversait librement dans la baie. Non loin de là, de grandes entreprises utilisaient du cyanure pour extraire le métal précieiux. 

L’extraction de sable à grande échelle, pour des projets d’infrastructure en Indonésie et à l’étranger, est un autre grand problème aux Célèbes. En 2017, le journal britannique The Guardian publiait l’article "L’extraction de sable : la crise environnementale mondiale dont vous n’avez probablement jamais entendu parler". Le sable et le gravier sont extraits à un rythme sans précédent dans le monde entier, avec des effets visibles sur les côtes, les rivières et les montagnes calcaires des Célèbes. Le sable est principalement utilisé pour fabriquer du béton, qui sert à la construction de nouveaux ports et routes en Indonésie et à Singapour, ouvrant à leur tour la voie à l’exploitation de zones jusqu’alors inaccessibles.

Le paysage des Célèbes s’est détérioré de façon spectaculaire avec l’explosion de la demande en nickel et en cobalt due à l’essor de la numérisation et des véhicules électriques. Des centaines de mines ont été ouvertes. Dans les parcs industriels de Morowali et de Gunbuster, les fonderies de nickel d’entreprises chinoises déversent leurs déchets dans le "Triangle d’or" du corail. Les forêts sont également détruites, et avec elles l’habitat des populations humaines et animales.

JATAM : « L’exploitation minière détruit nos vies ! »

JATAM Sulteng est le principal point de contact à Palu pour celles et ceux qui souffrent de l’exploitation exponentielle des ressources naturelles. Le réseau, composé de groupes de protection de l’environnement, de défense des droits humains, d’assistance juridique et d’autochtones, couvre de nombreux domaines.

L’action en justice est un point fort de JATAM Sulteng. Plusieurs de ses membres sont des juristes dont la grande expérience permet de détecter les activités illégales. Or, pratiquement aucune des nombreuses entreprises impliquées dans l’extraction des ressources ne respecte la loi. Qu’elles opèrent illégalement, qu’elles falsifient leurs études d’impact sur l’environnement ou qu’elles "graissent la patte" pour obtenir leurs permis, JATAM Sulteng découvre leurs agissements douteux et traduit les coupables en justice, avec un taux de réussite impressionnant. Cependant, la criminalisation, l’arrestation et l’emprisonnement des activistes arrive souvent.

JATAM Sulteng s’adresse au monde politique et à l’opinion publique. Notre partenaire organise des manifestations, informe la presse de ses découvertes sensationnelles, demande la mise en place de politiques économiques respectueuses de l’environnement et socialement responsable.

JATAM Sulteng soutient également les autochtones vivant dans les montagnes, qui n’ont souvent pas accès à l’éducation ou aux soins de santé. Souvent, ces populations indigènes ne sont pas conscientes des implications des forages d’exploration dans leurs forêts et savent peu de choses sur leur droit au consentement libre, préalable et éclairé. C’est pourquoi JATAM Sulteng gère trois écoles alternatives pour le peuple Lauje, où sont enseignées l’écriture, la lecture, les mathématiques et les connaissances de l’environnement.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Suivez l’actualité de nos campagnes pour la protection de la forêt tropicale grâce à notre lettre d’information !