Non au sacrifice des forêts d’Afrique pour le pétrole !

Des mains de différentes personnes sur notre pétition devant l’ambassade de la RDC à Berlin Nous protégeons la forêt tropicale ensemble (© Stefanie Hess)

4 août 2022

À la demande de défenseurs de l’environnement d’Afrique, Sauvons la forêt a rendu visite à l’ambassade de la République démocratique du Congo à Berlin, afin de donner plus de poids à la pétition contre la mise aux enchères de blocs pétroliers dans la deuxième plus grande forêt tropicale de la planète.

30 blocs pétroliers et gaziers doivent être finalement mis aux enchères, soit quasiment le double des plans connus jusqu’ici. Certains sont situés en plein cœur de la forêt tropicale, d’autres de la plus grande tourbière de la planète. Les défenseurs de l’environnement africains considèrent ce projet comme une véritable déclaration de guerre contre la nature et ont lancé l’alerte. Les forêts tropicales du bassin du Congo comptent parmi les plus grandes et les plus riches en espèces de la planète. Leur destruction serait une catastrophe non seulement pour la biodiversité, mais aussi pour la population locale et le climat mondial.

Une coalition d’organisations environnementales congolaises et internationales et de la RD Congo a lancé une pétition commune. Lancée fin juin 2022, elle a recueilli plus de 100 000 signatures en quelques semaines. Fin juillet, la pétition a été remise à Kinshasa, accompagnée d’un communiqué et d’une conférence de presse. Ces protestations ne doivent pas rester sans réponse. Le monde entier doit les entendre. 

C’est pourquoi Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald e.V.) a rendu visite aujourd’hui à l’ambassade de la République démocratique du Congo à Berlin, afin de remettre également la pétition. Notre délégation a été chaleureusement accueillie et même remerciée pour son engagement par le personnel de l’ambassade, qui a exprimé l’importance des forêts tropicales pour l’ensemble de l’humanité.

Nous espérons que le gouvernement congolais pensera et agira bientôt en conséquence et remercions sincèrement tous les signataires de la pétition.