Suisse : remise de pétition à la banque UBS

Un camion avec un chargement de troncs d'arbres coupés roule sur une route en terre au milieu de la forêt Camions transportant du bois coupé illégalement dans l'état de Sabah en Malaisie (Source: BMF) (© BMF)

17 janv. 2013

Sauvons la forêt a remis le 17 janvier 2013 à la banque UBS la liste des 48.862 signataires de la pétition lui demandant de geler les comptes bancaires de Musa Aman et d'abandonner ses relations d'affaires avec les acteurs de la déforestation illégale dans les zones tropicales.

Comme l'ont découvert la Commission anti-corruption malaisienne (MACC) et le Fond Bruno Manser, la banque UBS est impliquée dans les affaires douteuses du gouverneur de l'Etat de Sabah en Malaisie. Ils ont établi preuves à l'appui l'enrichissement de Musa Aman et sa famille grâce au commerce illégal de bois. Les forêts tropicales restantes de l'Etat de Sabah possèdent une grande biodiversité et sont protégées. 

Par un réseau de blanchiment d’argent allant de la Malaisie à la Suisse en passant par Singapour, Musa Aman a encaissé via des tiers l'argent de pots-de-vin sur des comptes de l'UBS pour l'octroi de concessions forestières. Ce faisant, Musa Aman a violé les lois nationales et internationales et mis en péril les richesses naturelle de Sabah. 

Bien que les dirigeants d'UBS aient été informés des agissements illégaux du clan Aman par diverses administrations et organisations de protection de l'environnement, ils n'ont pas daigné modifier les relations de leurs banques avec le gouverneur. Entre-temps, le Ministère public de la Confédération helvétique a ouvert une enquête pénale pour soupçon de blanchiment d’argent à l'encontre de la banque suisse. Lors de la remise de la pétition, UBS n'a pas souhaité se prononcer sur les reproches qui lui sont faits. 

Nous remercions vivement tous les signataires de notre pétition.