Action « Viva Intag » - Vive l'Intag !

Vue plongeante sur l'amphithéâtre comble de l'université technique de Berlin. Debout, des activistes de Intag e.V. et Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald) brandissent ensemble les pancartes floquées du nombre 61.431Nous avons montré au président Correa le rejet à l'échelle mondiale qu'inspire son projet d'extraction de cuivre dans les forêts de l'Intag

19 avr. 2013

Monsieur le Président ! Les vraies richesses de l'Intag ont bien plus de valeur que le cuivre ! Le président équatorien Rafael Correa a été accueilli avec banderoles et stand d'informations par les organisations Intag e.V. et Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald) lors de sa visite à l'université technique de Berlin.

À l'origine, le président Correa était venu pour une conférence publique sur le développement social de son pays. Nous avons profité de l'évènement pour prendre aussi la parole. Deux rangées de militants écologistes vêtus de t-shirt "Intag" se sont levés en brandissant des pancartes floquée du nombre 61.431.

61.431, c'est le nombre de personnes qui de par le monde ont signé notre pétition contre l'extraction de cuivre dans les forêts de nuages de l'Intag. Associé à la société d'état chilienne CODELCO, numéro un mondial de l'extraction de cuivre, le gouvernement équatorien a décider d'exploiter les gisements contenus dans le sous-sol de la cordillère de Toisán. Conséquence inévitable, les forêts tropicales, les espèces animales et végétales souvent uniques et les habitants devront disparaitre de cette zone.

Dans l'amphithéâtre comble, Rafael Correa a riposté en affirmant que les équatoriens veulent de nouvelles routes et que de telles protestations sont puériles. Ses arguments éculés semblent n'avoir convaincu personne. Avant de nous manifester auprès du président, nous avions déjà remis notre pétition et discuté avec le ministre coordinateur chargé des Secteurs stratégiques Rafael Poveda.

 

Photos

(photos : Chiussi/Agentur StandArt, Mathias Hohman, Andreas Postrach et Christine Denck)

De gauche à droite et de haut en bas :
1 à 3 : le groupe d'activistes de Intag e.V. et de Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald e.V.) à l'université technique (TU) de Berlin et dans son amphithéâtre.
4 : le président Correa fulmine contre les manifestants qu'il juge puérils 
5 - 6 : Remise de notre pétition et de ses 61.431 signatures au ministre des Secteurs stratégiques Rafael Poveda suivie d'une discussion avec la délégation ministérielle
7 - 8 : Musiciens pour l'accueil du président et stand d'information à l'entrée principale de l'université technique de Berlin

 

Relai de l'action dans les médias

• Blog de l'association Intag e.V.  Hey! Mr. President of Ecuador
• Article du quotidien El Comercio  Jóvenes activistas protestan contra minería en Intag durante visita de Rafael Correa a Alemania
• Article de Deutschen Welle  • Article de l'Agencia Ecologista  A la voz de ¡¡¡Viva Intag!!! los jóvenes de Berlín le dicen a Correa: "No a la mineria en Intag"
• Video sur Youtube  El Ciudadano al día Nro. 49