Manifestation pour les victimes de l’huile de palme à Sumatra

11 janv. 2014

Des centaines de manifestants se sont réunis dans la capitale de la province de Jambi pour protester contre les violences et les expulsions forcées que fait subir l’entreprise d’huile de palme Asiatic Persada aux peuples autochtones. En réponse, le Gouverneur a fait évacuer par la force les 500 personnes qui campaient depuis début décembre devant sa résidence.

« Nous avons rencontré les représentants du gouvernement, de la police et d’Asiatic Persada à la fin de la manifestation » nous écrit Feri Irawan, notre partenaire de l’organisation Perkumpulan Hijau à Jambi. Feri a participé à l’organisation de la manifestation. « Mais cette discussion ne nous a rien apporté de nouveau. Ils voulaient forcer les familles ayant été expulsées - par une troupe de 1500 soldats, policiers et employés d’Asiatic Persada - à accepter un bout de terres de 2000 hectares comme dédommagement. Mais les autochtones du peuple Suku Anak Dalam ne veulent et ne peuvent migrer vers ce site très éloigné et abandonner la terre de leurs ancêtres. Celle-ci est partie prenante de leur existence. »

Le gouverneur, au lieu de demander des comptes aux responsables de cette situation, a décidé de répondre par la violence policière. Après avoir rencontré les représentants des autochtones, il a fait évacuer les manifestants pacifiques et les a fait reconduire de force jusqu'à leurs villages.

Selon Feri, de nombreuses familles, femmes et jeunes enfants figurent parmi les personnes évacuées. Après quatre semaines exténuantes de campement devant la résidence du gouverneur, ils sont désespérés. Leur état devient critique. « Néanmoins, ils reviendront pour des actions encore plus importantes à Jambi mais aussi à Jakarta devant le palais présidentiel. Là-bas, nous demanderons à ce que les auteurs des violences soient punis, à ce que les terres et les maisons du peuple Suku Anak Dalam lui soient restituées et que le permis d’exploitation d’Asiatic Persada soit retiré définitivement. »

Pour celles et ceux n’ayant pas encore pris part à notre campagne de soutien au peuple Suku Anak Dalam : vous pouvez encore signer notre pétition adressée à l’Union européenne qui, par sa politique de soutien aux agrocarburants, exacerbe la déforestation tropicale et les atteintes aux droits humains pour l’huile de palme.

>>> SIGNER LA PÉTITON



Photos

500 personnes dont les villages ont été détruits ont campé quatre semaines durant devant le palais du gouverneur à Jambi, capitale de la province du même nom à Sumatra. Parmi les plusieurs centaines de manifestants, certains arboraient leurs revendications sur le torse : condamnation des auteurs des violences et retrait définitif du permis d’exploitation à l’entreprise d’huile de palme.