Un célèbre défenseur des éléphants poignardé à mort au Kenya

Le géographe américain Esmond Bradley Martin pose devant deux éléphants Esmond Bradley Martin a consacré sa vie à protéger les si merveilleux éléphants (© Courtesy of Save The Elephants)

8 févr. 2018

Le défenseur des éléphants Esmond Bradley Martin a été assassiné au Kenya. Le géographe américain était l'un des activistes les plus connus de la lutte contre le braconnage et le trafic d'ivoire. Il a été poignardé dans sa maison du quartier de Karen à Nairobi.

Bradley Martin luttait depuis les années 70 contre le braconnage et le commerce d'espèces rares. Son travail de pionnier a permis de comprendre de manière détaillée les flux d’ivoire et de corne de rhinocéros et, ce faisant, posé les premières pierres de campagnes internationales pour la protection des éléphants et des rhinocéros.

Esmond Bradley Martin, âgé de 75 ans, revenait d’un voyage de recherche en Birmanie (Myanmar) et s'apprêtait à rendre publiques les conclusions de son travail d'enquête.

Selon la police de Nairobi, Esmond Bradley Martin aurait été tué par des cambrioleurs. Mais, il est à craindre que sa mort brutale soit liée à son activité d'activiste. Le trafic d'ivoire est un commerce très lucratif entre les mains de bandes criminelles organisées.

La disparition tragique d'Esmond Bradley Martin fait écho à l'assassinat de l'activiste Wayne Lotter en août 2017 en Tanzanie. Le quotidien britannique The Guardian a comptabilisé 197 meurtres de défenseurs de l'environnement l'année dernière.

Alors que de plus en plus de pays ferment la porte au marché de l'ivoire, comme la Chine dernièrement, le braconnage des éléphants pour leur ivoire et leur peau se poursuit en Afrique et en Asie. Avec des milliers de nouvelles victimes chaque année.

Merci de signer notre pétition pour la protection des éléphants.


Sources et informations supplémentaires