Mine industrielle en Guyane : ni Montagne d'or… ni les autres !

Carte Permis miniers Guyane réalisée par le collectif Or de question

7 mai 2019

Le président Macron semble prendre toujours plus ses distances avec le projet Montagne d’or. Mais il se tient bien de mentionner l’augmentation des permis d’exploration aurifère octroyés à des compagnies minières en Guyane, dont les multinationales Newmont et Iamgold. La lutte contre la mine industrielle est tout sauf terminée.

Le projet Montagne d'or n'est en l'état « pas compatible avec une ambition écologique » a déclaré Emmanuel Macron ce lundi 6 mai 2019 à l'Elysée après avoir reçu une délégation de scientifiques de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES).

La déclaration du président français est louable mais à prendre avec beaucoup de précautions puisqu’une « décision formelle et définitive » vis à vis de Montagne d’or a été annoncée à défaut d’avoir été prise. Surtout, il n’en va pas seulement de ce projet mais de la question centrale de l’industrialisation de la filière aurifère en Guyane.

Quatorze permis exclusifs de recherche (PER) ont été délivrés en Guyane par les services de l’état entre 2016 et janvier 2019, dont certains aux multinationales Newmont et Iamgold. Un chiffre en augmentation par rapport à la période 2011-2015 selon Ingénieurs sans Frontières.

Carte Permis miniers Guyane

« L’avenir de la filière aurifère en Guyane ne peut pas, ne doit pas dépendre du sort d’un seul projet » déclarait le Premier ministre Edouard Philippe au mois de mars. À n’en pas douter, l’industrialisation ou non de la filière aurifère sera l’enjeu principal de la visite officielle en Guyane du Ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy le 13 juin prochain.

D’ici là, nous réitérons notre revendication au président Macron et à son gouvernement : 
Non à la mine industrielle en Guyane : Montagne d'or… et les autres !


Sources et informations supplémentaires

• Article de Reporterre  En Guyane, les groupes miniers préparent « la grande braderie » du territoire
• Article de France Info  Montagne d'or : pour le collectif Or de question, Macron "gagne du temps" en raison des européennes
• Article de L'usine nouvelle  La Compagnie Montagne d'Or prête à ajuster son projet en Guyane après les critiques d'Emmanuel Macron
• Article de Basta!  Les permis d’exploration minière menacent désormais 3000 km2 de forêt guyanaise
• Article de France Guyane  « Nous allons désigner un responsable chargé de la filière aurifère »


Vidéo : Montagne d'or : les réactions fusent