Stop à la déforestation pour les capsules en aluminium de Nespresso

Nespresso Les mines de bauxite détruisent la forêt tropicale

Les amateurs de café sont toujours plus nombreux à utiliser les machines à capsules. Un business en or pour Nespresso et consorts. Mais une catastrophe pour l’environnement : l’aluminium utilisé dans la majorité des capsules provoque déforestation et déchets totalement inutiles. Stop au gaspillage des ressources naturelles !

Lettre

À la direction de Nestlé, Nespresso et autres distributeurs de café

Des milliers de tonnes d’aluminum sont gaspillés dans les capsules à café. Merci de stopper cette production provoquant déforestation et déchets inutiles

Afficher la lettre de pétition

Les capsules de café sont un business très lucratif. Nespresso, le leader du marché, a ses boutiques dans les endroits les plus prestigieux comme les Champs-Élysées, l’Opéra ou la Madeleine à Paris… George Clooney, le très cher ambassadeur de la marque, participe à la fabrication de son image haut de gamme.

La France est un marché de première importance pour les vendeurs de café en capsule : 40 % des foyers français sont équipés d'une machine Nespresso ou d'un équivalent. Malgré l’ouverture du marché à la concurrence, Nespresso réalise un quart de ses ventes mondiales en France : 1,85 milliard de capsules ont été vendues en France en 2014, soit 5 millions par jour ou 59 par seconde...

Devant de tels chiffres se pose la question de la gestion de ces déchets absolument inutiles. Nespresso affirme que ses capsules en aluminium sont recyclables et se décharge ainsi de sa responsabilité environnementale sur les consommateurs. Or, peu de déchetteries sont aptes à collecter les capsules, ce qu’ignorent souvent les personnes triant leurs déchets. Et par ailleurs, tout le monde ne trie pas…

L’utilisation de capsules dépend de la destruction de régions lointaines. De grandes zones de forêts tropicales sont rasées au Brésil. L’extraction de la bauxite, le minerai à partir duquel on fabrique l'aluminium, se fait dans des mines à ciel ouvert. La fusion de la bauxite est très polluante et énergivore.

En Amazonie brésilienne, de grands barrages hydroélectriques sont construits pour fournir en électricité les usines d’aluminium. Les rivières sont bloquées ou détournées, les forêts tropicales inondées. Et les populations autochtones expulsées de leurs territoires.

Demandons aux distributeurs de café de mettre fin au gaspillage de l’aluminium.

Contexte

Informations supplémentaires

 

Destinataires de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son / ses destinataire(s) :

  • M. Jean-Marc Duvoisin, PDG de Nespresso

Nespresso SA
Club Nespresso
TSA 71623
75901 Paris Cedex 15
Tél : 0800 55 52 53
Fax : 0800 55 52 50
Formulaire de contact

et aux autres distributeurs de café en capsules d’aluminium

Lettre

À la direction de Nestlé, Nespresso et autres distributeurs de café

Madame, Monsieur,

De grandes quantités d’aluminium sont utilisées pour la fabrication de vos capsules de café. L’extraction de la bauxite et la production d’aluminium se font au détriment de la forêt tropicale.

L’extraction de la bauxite est réalisée à ciel ouvert. De grandes zones de forêt tropicale sont détruites pour cela au Brésil. La fusion de la bauxite est extrêmement nocive pour l’environnement et énergivore : 14 000 kilowatt-heure d’électricité sont nécessaires pour produire une tonne d’aluminium brut.

En Amazonie brésilienne, de grandes centrales hydroélectriques sont construites pour les usines d’aluminium. Les rivières sont bloquées ou détournées, les forêts tropicales rasées et inondées. Et les populations autochtones sont expulsées de leurs terres.

Les capsules en aluminium finissent en majorité à la poubelle. Affirmer qu’un grand nombre d’entre elles sont recyclées n’est à mes yeux que stratagème de communicants. Rejeter la responsabilité du recyclage sur le consommateur est incompatible avec une stratégie d’entreprise responsable.

Des emballages aussi inutiles et nocifs pour l’environnement doivent être bannis. Il n’y a pas besoin d’aluminium pour faire un bon café.

Je vous demande en conséquence de retirer les capsules de café de votre catalogue.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de ma considération et de ma vigilance citoyenne.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 250 000 signatures :

224 437
Dernières activités