Le Brésil envisage de légaliser la chasse de "loisir"

Jaguar (Panthera onca) dans l'état brésilien du Mato Grosso do Sul Empêchons le massacre des animaux au Brésil (© Glauco Oliveira)

Chasse de « loisir » touchant même les espèces menacées et les aires protégées, commerce d'animaux sauvages et exotiques, établissement de terrains de chasse privés… Des lobbyistes font actuellement pression pour faire voter un projet de loi qui légaliserait toutes ces pratiques au Brésil. Demandons à son parlement de le rejeter.

Appel

Au Congrès national du Brésil (Sénat fédéral et Chambre des députés)

Merci de rejeter le projet de loi n°6.268/16 soumis au Parlement brésilien. La chasse est une pratique cruelle et qui porte atteinte aux écosystèmes.

Afficher la lettre de pétition

La chasse, l’activité de tuer des animaux sauvages par loisir, est officiellement interdite depuis 1967 au Brésil. Mais aujourd’hui, le projet de loi n°6.268/16 soumis au Parlement brésilien propose de permettre la chasse dans tout le Brésil, y compris dans les réserves naturelles.

Et ce n’est pas tout. La nouvelle loi veut autoriser les zones de chasse privées à des fins sportives et commerciales, ainsi que le commerce et l’élevage d’animaux sauvages.

Des écologistes brésiliens, qui considèrent la chasse comme un rituel d’un autre âge, cruel et immoral, critiquent vivement le projet de loi. Outre satisfaire le « plaisir » de tuer des chasseurs, légaliser la chasse stimulerait le commerce d'espèces menacées.

La faune, qui a déjà été massivement décimée au Brésil, doit être protégée, écrit l'organisation APREMAVI. Derrière le projet de loi se trouvent aussi les intérêts de l'industrie brésilienne de l'armement et des exportateurs d'armes, notamment des États-Unis.

Des scientifiques rejettent le projet de loi car la chasse a une incidence sur la stabilité des écosystèmes et les terres agricoles, et en conséquence sur notre qualité de vie. Les animaux sont irremplaçables pour les écosystèmes et les cultures : ils participent à la régénération les forêts en dispersant les graines et au maintien d'un équilibre écologique, ils aident à contrôler les ravageurs et les maladies.

Le projet de loi affaiblirait les lois existantes telles que la loi sur la protection de la faune (n°5.197/67), la loi des crimes contre l’environnement (n°9.605/98)  ainsi que les traités internationaux signés par le Brésil, tels que la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies.

Merci de signer la pétition pour demander au Congrès national brésilien de protéger la faune et de rejeter le projet de loi sur la chasse.

Contexte

Projet de loi n°6.268/16

Le projet de loi sur la chasse n°6.268/16 prévoit de légaliser :

• l'abattage d'animaux dont l'espèce est menacée

• le commerce d'animaux sauvages et exotiques

• l'établissement de terrains de chasse privés

• la vente à des propriétaires privés ainsi que pour la chasse d'animaux remis à des centres de faune

• la vente d'animaux par les zoos à des commerçants


Déclarations des organisations environnementales brésiliennes et documents officiels sur le projet de loi :

Apremavi (Associação de Preservação do Meio Ambiente e da Vida) com nota de repúdio em relação ao PL: https://apremavi.org.br/areas-tematicas/politicas-publicas/mobilizacao/eu-respeito-os-animais-da-natureza-e-digo-nao-a-caca/

WWF Brasil: https://www.wwf.org.br/natureza_brasileira/reducao_de_impactos2/politicaspublicas/?uNewsID=65803

Noticia falando que o autor da PL comanda um órgão de proteção florestal: https://congressoemfoco.uol.com.br/governo/deputado-defensor-da-liberacao-da-caca-de-animais-vai-comandar-orgao-de-protecao-florestal/

PL 6268/2016: https://www.camara.leg.br/proposicoesWeb/fichadetramitacao?idProposicao=2113552 

Jusbrasil: https://lfg.jusbrasil.com.br/noticias/436552163/risco-ambiental-projeto-de-lei-pode-liberar-caca-aos-animais-silvestres-do-brasil

https://www2.camara.leg.br/camaranoticias/radio/materias/RADIOAGENCIA/559886-PROPOSTA-QUE-MUDA-LEGISLACAO-SOBRE-ANIMAIS-E-CACA-NO-BRASIL-GERA-POLEMICA-E-DIVIDE-OPINIOES.html

https://www.correiobraziliense.com.br/app/noticia/brasil/2018/07/19/interna-brasil,696001/proibida-desde-1967-caca-de-animais-pode-ser-liberada-pela-camara.shtml

https://www.camara.leg.br/proposicoesWeb/fichadetramitacao?idProposicao=2113552

Lei de proteção à Fauna: http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/leis/L5197.htm


Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son destinataire :

Congrès national du Brésil, Sénat fédéral et Chambre des députés

Ambassade du Brésil
34, cours Albert 1er
75008 Paris
Tel : +33 (0)1 45 61 63 00
Courriel : ambassade@bresil.org  

Lettre

Au Congrès national du Brésil (Sénat fédéral et Chambre des députés)

Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,
Madame la Députée, Monsieur le Député,

Nous vous appelons à protéger la faune du Brésil et à rejeter le projet de loi n°6.268/16, qui vise à légaliser la chasse de « loisir ».

La chasse est un rituel d’un autre âge, cruel et immoral, qui sert les intérêts de l'industrie de l'armement. Elle compromet l'équilibre des écosystèmes naturels et des terres cultivées et a ainsi une incidence sur notre qualité de vie.

Si elle était votée, la nouvelle loi affaiblirait les lois existantes telles que la loi sur la protection de la faune (n°5.197/67), la loi des crimes contre l’environnement (n°9.605/98) ainsi que les traités internationaux signés par le Brésil, tels que la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’expression de notre considération la plus distinguée.

Cette pétition est également disponible en :

168 532

Aidez-nous à atteindre les 200 000 signatures :

Dernières activités