Montebourg bloque le permis Limonade en Guyane

Rexma n'est fort heureusement pas près d'obtenir de permis d'ouverture de travaux

27 août 2013

Le ministre du redressement productif Montebourg a demandé au préfet de Guyane de bloquer l'ouverture des travaux du controversé permis minier dit « Limonade » dans la commune de Saül. La raison : l'ouverture par le Parquet de Cayenne d'une enquête judiciaire sur la falsification d'une étude déterminante dans l'octroi du permis aurifère.

« Sans préjuger des suites de l’instruction en cours […] je vous demande de ne pas autoriser en l’état l’ouverture de travaux miniers ». C'est par ces termes que le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg a demandé par courrier au préfet de la Guyane Éric Spitz de ne pas autoriser le lancement des travaux prévus par la société Rexma à Saül dans le Parc amazonien de Guyane.
 
De son côté, la préfecture de la Guyane a publié un communiqué le 23 août 2013 pour demander à Rexma des éclaircissements sur les « risques environnementaux qui n'auraient pas été portés à la connaissance de ses services et de la population ».
 
C'est finalement l'ouverture en juillet d'une enquête judiciaire par le Parquet de Guyane sur une possible falsification du rapport d’étude sur la base duquel a été conduite l’enquête publique, puis prise la décision d’autoriser l’exploitation minière, qui aura provoqué ce que les habitants de Saül réclament depuis le début de l'affaire Rexma : empêcher l'exploitation aurifère sur la crique Limonade.
 
Depuis la parution au Journal Officiel de l'octroi du permis minier le 11 décembre 2012, les autorités compétentes avaient eu pourtant plusieurs fois l'occasion de remettre en cause celui-ci d'une manière ou d'une autre étant donné :
• le rejet unanime du permis minier par la population locale, les élus guyanais, l'administration du Parc amazonien de Guyane, la communauté scientifique et les associations de protection de l'environnement
• la mobilisation massive de citoyens qui se sont exprimés de par le monde contre le permis dit « Limonade » par le biais de pétitions, dont celle de Sauvons la forêt ayant réuni à ce jour plus de 60.000 signatures
• l'affaire de censure interne à l'hebdomadaire la Semaine Guyanaise en février concernant un article d'investigation sur la société Rexma 
• les vives critiques sur le cas Rexma formulées auprès du ministre Montebourg lors de son audition par la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire sur la politique minière
• la condamnation par le  tribunal correctionnel de Guyane en mars du PDG de Rexma Jean-Pierre Cassas à dix-huit mois de prison avec sursis pour « tromperie, escroquerie et détournement de gages » dans l’affaire Rexma - Inter-Invest
 
Malgré la bonne nouvelle que constitue ce blocage jusqu'à nouvel ordre de l'ouverture des travaux à Saül, nous n'en restons pas moins lucides sur les motivations de cette décision. La falsification présumée est certes un élément particulièrement grave mais il n'est pas le seul fait accablant dans l'affaire Rexma.
 
Sauvons la forêt persiste à demander au ministre du Redressement productif Montebourg de retirer sans délai le permis d'exploitation minière dit « Permis Limonade » qu'il a octroyé à la société Rexma le 26 octobre 2012.

 

Informations supplémentaires

• Communiqué du Préfet de la Région Guyane   Rexma, permis dit « Limonade ».
Après l'ouverture d'une enquête judiciaire par le Parquet de Guyane, le préfet demande à la société Rexma des éclaircissements 
• Article de France Guyane  Orpaillage : Montebourg bloque Rexma
• Article du Figaro  Montebourg bloque un projet minier 
• Article de Finances.net  Enquête sur un permis minier en Guyane: Montebourg bloque les travaux
 
• Article de Mediapart  Mine d’or en Guyane : le permis Montebourg menacé
• Article de Guyaweb  Suspicion de falsification sur le dossier Limonade
• Article du Monde  Enquête pour falsification ouverte après l'attribution d'un permis minier en Guyane
• Article du Journal de l'Environnement  Le permis Limonade miné par l'ouverture d'une enquête
 
• Article de Politiques publiques  La Semaine Guyanaise devant les prud’hommes
• Article de Guyaweb  Rexma et les dommages collatéraux
• Article de Guyaweb  Rexma intégralement condamnée
 
• Article d'Agoravox  Communauté locale contre logique globale
 
• Compte rendu de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire  Audition de M. Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, sur la politique minière