Armand Marozafy est libre !

L’activiste écologiste Armand Marozafy pose tout sourire au côté de sa femme Sur le chemin vers la liberté. Armand Marozafy et sa femme Modestine à la sortie de la maison d'arrêt (© Ecolodge chez Arol)

24 sept. 2015

La Cour d’appel de Tamatave a ordonné la libération d’Armand Marozafy le 23 septembre 2015. Armand est sorti beaucoup trop tard de prison. Trop tard car il a purgé 5 mois au lieu des 4 auxquels il a été condamné. Trop tard surtout car il n’avait rien à faire en prison ! La mobilisation continue pour les forêts tropicales de Madagascar.

Après 5 mois de détention, Armand Marozafy vient enfin d'être libéré de prison ce mercredi 23 septembre 2015. La Cour d’appel de Tamatave a finalement réduit sa peine initiale à 4 mois de prison ferme tout en maintenant son amende de 12 millions d'Ariary (environ 3400 €). Elle a reconnu Armand coupable de diffamation envers deux entreprises forestières pour un email privé dont le contenu a été diffusé sur Facebook par un utilisateur inconnu…

Si la liberté recouvrée par Armand nous réjouit, nous estimons que la sentence du tribunal est tout sauf une victoire : Armand reste coupable aux yeux de la justice de Madagascar. Lui et les autres militants écologistes sont donc toujours considérés comme des criminels par les autorités.

Par ailleurs, l’amende d’environ 3400 € à laquelle Armand a été condamné représente une véritable fortune à Madagascar. Armand rejette cette condamnation et va se pourvoir en cassation. Toute aide financière sera la bienvenue pour le soutenir.  Nous encourageons toutes les personnes qui le peuvent à lui faire un don :

FAIRE UN DON POUR ARMAND >>>

Übergabe Petition Armand Marofazy Berlin

Sauvons la forêt a récemment rejoint le collectif Free Forest Madagascar pour demander la libération d’Armand Marozafy. Notre association a participé à la mobilisation en collectant en seulement quelques jours près de 80 000 signatures de soutien à Armand et en remettant la pétition la veille du verdict à l'ambassade de Madagascar à Berlin.

La pétition reste toujours d’actualité. Nous voulons faire reconnaitre l'innoncence d'Armand. Nous demandons au gouvernement de Madagascar de faire cesser le trafic illégal de bois de rose dans le pays. Nous l’appelons aussi à protéger tous les militants œuvrant à la préservation des forêts tropicales et qui sont menacés par la mafia du bois, à l’instar d’Armand Marozafy et d’Augustin Sarovy.

SIGNER LA PÉTITION >>>