Les villageois chassent les bûcherons de leur forêt au Sarawak

Activistes au Sarawak

26 mai 2018

Nous avons rarement vu le défenseur de l’environnement Matek Geram si heureux : après des années de lutte au Sarawak, les bûcherons ont enfin quitté la forêt d’Engkelili, dans laquelle ils avaient pénétré illégalement. Des calaos ont même réinvesti les lieux.

Il y a deux ans et demi, une entreprise avait commencé à abattre des arbres sans autorisation afin d’ériger une piste dans la forêt des indigènes. Une nuit, les villageois se sont emparés d’une pelle mécanique de l’entreprise et l’ont amené dans leur village. Et demandé une « rançon ». Désormais, les bûcherons ont définitivement quitté les lieux.

« La nature récupère », écrit Matek de l’organisation SADIA : « Quelques calaos rares ont même réinvesti les lieux ».

Pendant un voyage de recherche effectué en décembre 2015, Matek et les membres de son organisation nous avaient amenés dans la forêt pour nous montrer la trouée. C’est pourquoi ce succès nous fait tant plaisir aujourd'hui.