171 296 signatures pour la protection des éléphants

Remise de la pétition contre le commerce de l’ivoire au ministère de l’environnement de la République fédérale d’Allemagne Remise de la pétition au ministère de l’environnement à Berlin (© IFAW/U. Steinert)

5 juil. 2018

L’Allemagne et l’UE sont en partie responsables du braconnage annuel de 20 000 éléphants en Afrique. Tel est le message de la pétition que nous avons transmise au ministère fédéral allemand de l’environnement à Berlin.

171 296 signatures ont été recueillies en Allemagne par les 3 organisations Sauvons la forêt, Pro Wildlife et IFAW. La législation actuellement en vigueur en Allemagne et dans l’UE permet de faire le commerce sans autorisation officielle d’ivoire ancien entré légalement sur le territoire depuis un certain nombre d’années. Profitant de cette faille, des marchands criminels déclarent l’ivoire provenant d’éléphants tués récemment comme de l’ivoire ancien. Il n’est pas aisé pour les acheteurs privés, les agents d’exécution ou les douaniers de dater l’ivoire.

D’autres pays sont bien plus avancés que l’Allemagne en matière de protection des éléphants : la Chine en a interdit le commerce fin 2017, la Grande-Bretagne envisage également de s’y opposer et la France a déjà adopté des règles plus contraignantes. 32 pays africains ont récemment appelé l’UE à mettre fin au commerce de l’ivoire.

412 056 personnes dans le monde ont signé la pétition de Sauvons la forêt. C’est la pétition qui a réuni le plus grand nombre de signatures jusqu’ici ! Nous vous remercions de tout cœur. Cela montre que nos demandes touchent énormément de monde et nous incite à lancer de nouvelles pétitions.

Nous continuerons à recueillir des signatures pour la protection des éléphants jusqu’à ce que le gouvernement fédéral d’Allemagne et l’UE aient complètement interdit le commerce de l’ivoire.