Sauvons la forêt des singes nasiques !

Le singe nasique (Nasalis larvatus) est endémique de l'île de Bornéo Empêchons la destruction de l’habitat naturel du singe nasique (© Mark Louis Benedict - CC BY-NC-ND 2.0)
114 555 signatures

Fin de l'action : 27 avr. 2016

La société BLD veut détruire 14 000 hectares de forêts de tourbières pour produire de l’huile de palme en Malaisie. Habitants et défenseurs de l’environnement locaux demandent au ministre en chef de la province du Sarawak de stopper BLD. Appuyez leur action en signant notre pétition !

Appel

Au Ministre en chef de l'État de Sarawak

L’entreprise BLD veut détruire 14.000 hectares de forêt de tourbière dans le Sarawak pour ses cultures d’huile de palme. Merci d’intervenir pour l’en empêcher !

Afficher la lettre de pétition

« BLD détruit les forêts de tourbières à grande échelle. Les conséquences sur la nature du Sarawak sont catastrophiques » affirme Upreshpal Singh de l’organisation Friends of the Orangutans.

37 millions de tonnes de dioxyde de carbone : c’est ce que stocke à elle seule la forêt de la zone de concession de BLD dans la province de Sibu. L’émission de CO2 dans l’atmosphère résultant de sa coupe à blanc participe au réchauffement climatique. Des scientifiques de l’ONG Wetlands International alertent sur les graves risques d’inondation liés à la destruction des forêts de tourbe. Ces zones ne sont pas adaptées à l’agriculture et  particulièrement aux plantations. L’avertissement des scientifiques concerne aussi la région dans laquelle BLD opère ses défrichages.

Grâce à des images satellites, Friends of the Orangutans montre que BLD a déjà défriché des forêts de tourbière et installé des plantations de palmiers à huile dans la province de Sibu. Et l’entreprise souhaite apparemment couper à blanc le reste de sa concession au cours des deux prochaines années.

Les tourbières stockent de grandes quantités de CO2

Les chiffres sont terrifiants : sur 28.000 hectares de cultures d’huile de palme de BLD, 6.000 hectares ont provoqué la destruction de forêts de tourbière. Et les arbres doivent être abattus maintenant sur 14.000 hectares supplémentaires.

Matek Geram de l’organisation SADIA accuse : « Les gens vivent sur ces terres depuis des siècles. (…) BLD a défriché cette zone illégalement » Il souhaite le documenter à partir de données GPS.

Upreshpal Singh et Matek Geram demandent au Ministre en chef de Sarawak de stopper les activité de défrichement de BLD.

Soutenons leur appel pour la préservation des forêts de tourbière au Sarawak !

Contexte

Informations supplémentaires

• Communiqué de presse de Wetlands International Peatlands of South East Asia are heading towards a socio-economic disaster
• Article de The Star Online BLD to develop peat soil landbank
• Article de de Wetlands International Tropical peat swamp forests
• Liste rouge de l’UICN Nasique (Nasalis larvatus)




Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son destinataire :

M. Tan Sri Adenan, Ministre en chef de l'État du Sarawak

Ambassade de Malaisie
2 bis, rue de Bénouville
75116 Paris
Tél : 00 33 (0)1 45 53 11 85
Courriel : malparis@kln.gov.my

Lettre

Au Ministre en chef de l'État de Sarawak

Monsieur le Ministre en chef,

Vous avez fait la promesse, lors de votre élection, de ne plus permettre la conversion des forêts de Sarawak en cultures d’huile de palme.

L’entreprise BLD Plantations prévoit pourtant de détruire 14 000 hectares de forêt de tourbière au cours des deux prochaines années. Ce type de forêt stockant particulièrement beaucoup de dioxyde de carbone, sa destruction exacerbe d’autant plus le réchauffement climatique. Des scientifiques de l’ONG Wetlands International alertent sur les conséquences dévastatrices liées à la destruction des forêts de tourbière. L’agriculture et l’installation de plantations devraient ainsi être absolument proscrites dans ce type de zones humides.

Par ailleurs, l’organisation SADIA souhaite documenter l’illégalité de l’acquisition des terres des autochtones par BLD.

Nous vous demandons d’agir sans plus attendre pour empêcher la société BLD de détruire davantage de forêts au Sarawak.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre en chef, à l'assurance de notre considération et de notre vigilance citoyenne.