Stop à l’activité minière dans les aires protégées du Ghana !

Deux antilopes Antilopes dans les forêts et savanes du Ghana (© Bernard Dupont - CC BY-SA 2.0)

Vélos, fenêtres, emballages… L’aluminium allège notre existence. Mais pèse très lourd sur les forêts tropicales. Le Ghana a octroyé à la société Exton Cubic Group un permis d’extraction de la bauxite à l’intérieur de la Réserve Forestière de Tano Offin. Demandons aux autorités de respecter le statut de protection de la zone !

Lettre

Au Président de la République du Ghana

Un permis d’exploitation de bauxite menace la Réserve Forestière de Tano Offin. Merci de le retirer immédiatement en respect du statut de protection de la zone.

Afficher la lettre de pétition

La Réserve forestière de Tano Offin offre un cadre de collines verdoyantes pour une faune et une flore préservés de la main humaine. Grande de 41 000 hectares, elle fait partie des « Aires de Biodiversité d’Importance Mondiale » du Ghana. Mais la bauxite contenue dans son sous-sol pourrait devenir malédiction pour sa nature.

Des défenseurs de la nature ont découvert qu’un permis d’exploitation de la bauxite a été octroyé à la société Exton Cubic Group le 10 juin dernier. Des journalistes de Kyeriaso avaient même repéré des engins de chantiers avant même la délivrance du permis. Selon les écologistes, des routes auraient été réparées et les abattages débuté dans l’aire protégée.

La compagnie minière fait manifestement peu de cas des opposants et fait pression pour piller aussi la Réserve forestière protégée de Fure River.

L’octroi d’un tel permis, à l’intérieur d’une aire protégée, n’a été possible qu’avec l’intervention des plus hautes sphères du pouvoir : 50% des actions de l’entreprise sont détenues par Michael Mahama, le frère du président.

Le Ghana s’est engagé à protéger la biodiversité dès 1992. Laisser détruire la Réserve forestière de Tano Offin pour l’exploitation minière serait une violation de cet engagement. Avec la disparition annuelle de 2,19% de son couvert forestier, le Ghana fait déjà partie des pays perdant le plus vite leur forêt dans le monde.

28 organisations ghanéennes ont interpellé dans une lettre le président John Dramani Mahama, qui siège au comité sur les objectifs de développement durable de l’ONU.

Leur message : si le gouvernement ne retire pas le permis minier, il sacrifiera non seulement la Réserve forestière de Tano Offin mais mettra aussi en jeu sa crédibilité au niveau international.

Merci de signer cette pétition réalisée en collaboration avec ces organisations.

Contexte

Informations supplémentaires

 

Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son destinataire :

  • M. John Dramani Mahama, Président de la République du Ghana

Ambassade du Ghana
8, villa Saïd
75116 Paris
Tél : +33 (0)1 45 00 09 50
Courriel : ambghanaparis@yahoo.fr

Il vous est aussi possible de lui / leur écrire directement sur les réseaux sociaux :
Facebook: https://www.facebook.com/JDMahama/
Twitter: https://twitter.com/jdmahama

 

Lettre

Au Président de la République du Ghana

Monsieur le Président,

La Réserve forestière de Tano Offin dans le district d’Atwima Mponua (Ashanti) est en grand danger. Le 10 juin 2016, la société Exton Cubic Group s’est vu octroyée un permis d’exploitation de la bauxite à l’intérieur de l’aire protégée. Des recherches supplémentaires de défenseurs de l’environnement montrent que des routes ont déjà été réparées et les abattages commencés dans la réserve.

Le permis minier a été octroyé malgré les réserves émises par les « Forestry » et « Minerals Commissions ». Sujet à caution, il n’est assurément pas un bon exemple de bonne gouvernance. Les défenseurs de l’environnement craignent que le permis octroyé à Exton Cubic Group ne soit pas un cas isolé. Au moins deux autres concessions à l’intérieur de zones forestières protégées seraient à l’étude.

L’activité minière à l’intérieur des réserves forestières aggraveront le taux déjà alarmant de déforestation du pays et causera de graves dommages à des écosystèmes entiers, à la biodiversité et aux ressources en eau. Le Ghana fait déjà partie des pays avec le plus fort taux de déforestation de la planète.

Président Mahama, vous militez publiquement et au sein des Nations Unies pour les objectifs de développement durable. En n’empêchant pas la destruction de la Réserve forestière de Tano Offin, vous renieriez cet engagement.

Aux côtés des défenseurs de l’environnement du Ghana nous vous demandons d’annuler le permis d’exploitation de la bauxite octroyé à l’Exton Cubic Group dans la Réserve forestière de Tano Offin et d’empêcher toute activité minière dans les aires protégées.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 100 000 signatures :

62 531
Dernières activités