Stop au pillage de la forêt ancestrale du peuple Temiar !

Des indigènes du peuple Temiar bloquent une route dans l’ouest de la Malaisie Les Temiar bloquent la route aux bûcherons dans l’ouest de la Malaisie (© Freunde der Naturvölker)

Des bûcherons sont en train de détruire des forêts de grande valeur dans la province malaisienne du Kelantan. Les indigènes du peuple Temiar ont construit des barricades pour empêcher le pillage de leur pays. L’État réprime avec violence les manifestations pacifiques. Montrez votre solidarité avec les Temiar en signant notre pétition.

Lettre

Aux gouvernements de la Malaisie et de l’État du Kelantan

Des bûcherons sont en train de piller des forêts de grande valeur dans le Kelantan. Merci de stopper cette offensive contre la nature et le peuple Temiar.

Afficher la lettre de pétition

Les indigènes du peuple Temiar vivent dans la forêt tropicale dense de la province du Kelantan au nord de la Malaisie. Leurs vie en harmonie avec la nature et moyens de subsistance sont aujourd’hui gravement menacés. Des bûcherons pénètrent toujours plus profondément dans la Réserve forestière de Balah. Les autorités, qui octroient des concessions forestières, méprisent le droit traditionnel des indigènes présents sur ce territoire de génération en génération. Plus de la moitié de la forêt du Kelantan a déjà été détruite.

Aujourd’hui, les Temiar ont décidé de se défendre pacifiquement : ils surveillent leur territoire, montent des barricades, bloquent des routes, construisent des cabanes, exhibent des pancartes… Ils sont des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants à manifester ensemble. Seuls les autochtones peuvent passer à leurs barrages. À celui de Simpang Petei, 300 tonnes de grumes provenant de leur forêt ont été bloquées.

Mais l’État réagit avec violence : arrestation de dizaines de manifestants, barricades maintes fois enlevées, parfois incendiées. Il y aurait même eu des tirs de sommation. Deux journalistes de la chaine de télévision News Asia ont été évacués lors de manifestations en janvier. L’un d’eux affirme avoir fait l’objet de menaces de la part d’agents forestier.

L’étude Au cœur de l'industrie du bois au Kelantan montre comment la branche est en proie à la corruption. Le processus d'octroi des concessions est totalement opaque et les exploitants forestiers opèrent en toute impunité.

Les Temiar ne se laisseront pas déplacer. La perte de leur forêt serait aussi celle de leur culture. C’est pourquoi ils ont entrepris de cartographier leur territoire, de porter plainte devant la justice et de bloquer la route aux bûcherons.

Merci de soutenir leur lutte en signant notre pétition !

Contexte

Les inondations sont les conséquences des coupes rases

Les défenseurs de l’environnement estiment les dévastations de la nature comme la cause des grandes inondations de 2014 qui ont vu 200 000 habitants perdre leur maison. 21 personnes ont perdu la vie au cours de cette catastrophe. L’eau des fortes pluies pouvait circuler librement dans les zones défrichées.

 

Vidéo : The Bamboo Blockade

Informations supplémentaires

 

Destinataires de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement ses destinataires :

  • M. Md Anizam bin Abd. Rahman, Ministre de la culture, du tourisme et du patrimoine de l’État du Kelantan
  • M. Mohd Amar Nik Abdullah, Ministre principal adjoint de l’État du Kelantan
  • Gouvernement de la Fédération de Malaisie

Ambassade de Malaisie
2 bis, rue de Bénouville
75116 Paris
Tel : +33 (0)1 45 53 11 85
Courriel : malparis@kln.gov.my

Lettre

Aux gouvernements de la Malaisie et de l’État du Kelantan

Monsieur le Ministre,
Monsieur le Ministre principal adjoint,
Madame, Monsieur,

Je suis remplit d’inquiétude et de colère de savoir que le gouvernement de l’État fédéral du Kelantan soutient les sociétés d’exploitation forestières à continuer de faire des profits grâce à la destruction des forêts tropicales. La forêt est le foyer des « hommes des origines » Temiar depuis des temps immémoriaux.

Plus de la moitié des forêts tropicales du Kelantan ont déjà été détruites et remplacées par des cultures d’hévéa et d’huile de palme. Ces monocultures ne permettent ni aux animaux ni aux indigènes de survivre.

Pour des profits à court terme, la destruction des forêts a des conséquences dévastatrices sur le long terme pour le Kelantan, la Malaisie et le monde entier. Elle participe à la disparition de la culture des Temiar, « Orang Asli » forcés de voir comment leur pays est volé et détruit.

Je vous demande instamment de mettre un terme à l’offensive contre la forêt, les animaux et les droits des Temiar.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, Monsieur le Ministre principal adjoint, Madame, Monsieur, l’expression de ma très haute considération.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 150 000 signatures :

119 527
Dernières activités