Stop à la chasse à « l’ivoire rouge » du calao à casque rond !

Un calao à casque rond (Rhinoplax vigil) dans un arbre Un spectacle rare : un calao à casque rond dans un arbre (© Tim Laman)
40 009 signatures

Fin de l'action : 12 juin 2017

La chasse à « l’ivoire rouge » a mené le calao à casque rond au bord de l’extinction. Ces oiseaux magnifiques ont déjà disparu de nombreuses forêts d’Indonésie. Il est indispensable de lutter plus efficacement contre le braconnage et la contrebande pour espérer sauver l’espèce. Merci de soutenir la pétition avec votre signature.

Lettre

Aux gouvernements de l’Indonésie, de la Malaisie et de la Chine

La chasse à « l’ivoire rouge » mène droit à la disparition du calao à casque rond. Merci de lutter plus efficacement contre le braconnage et la contrebande !

Afficher la lettre de pétition

Le Rhinoplax vigil est classé depuis 2015 « en danger critique » d’extinction sur la liste rouge de l’UICN. Selon les experts, cette espèce autrefois omniprésente à Sumatra y a déjà totalement disparu.

Les causes de ce déclin sont le braconnage effréné et la destruction de l’habitat des oiseaux dans les forêts tropicales, notamment pour les plantations d’huile de palme. Une double menace pèse sur les oiseaux : les ivoiriers et la destruction de leur habitat.

Ce sont surtout les becs des oiseaux qui intéressent les braconniers, et plus particulièrement leur casque en kératine. Un casque d’autant plus précieux qu’il est massif et non pas creux. Les plumes des oiseaux sont également commercialisées.

La plupart des oiseaux capturés sont acheminés en contrebande vers la Chine où l’on paie des prix très élevés (6150 dollars / kg) pour « l’ivoire rouge ». Les casques sont utilisés depuis des siècles dans le domaine de la médecine traditionnelle ou sculptés pour fabriquer des bibelots, des bijoux et des boucles de ceinture. La demande a explosé au cours des cinq dernières années.

Les braconniers se concentrent actuellement sur l’Indonésie. Rien qu’au Kalimantan occidental, 6000 calaos ont été tués au cours de l’année 2013. Dès que les stocks en provenance d’Indonésie ne suffiront plus, les chasseurs pilleront les forêts de Malaisie.

Le commerce international de calaos est certes interdit depuis 1975, mais les oiseaux ne sont pas protégés dans les faits. Les contrebandiers font des affaires juteuses même s’ils risquent jusqu’à 5 ans de prison en Indonésie.

Pour sauver les calaos de l’extinction, le braconnage et la contrebande d’animaux sauvages doivent être proscrits et sévèrement combattus.

Aidez-nous et signez notre pétition !

Contexte

L’organisation EIA a élaboré une carte interactive qui montre où la contrebande de calaos à casque rond a été confisquée.

Biologie du calao à casque rond

Les calaos à casque rond sont des oiseaux imposants : leur taille peut aller jusqu’à 1mètre vingt et leur envergure deux mètres. Les plumes de la queue atteignent une longueur de 50 centimètres. Les mâles ont un poids supérieur à 3 kilos. Ces oiseaux sont caractérisés par leur cou sans plumes.

Il existe près de 60 espèces de calaos (bucérotidés) en Asie et en Afrique. Mais le calao à casque rond est le seul à posséder un casque massif et non creux. Il lui sert à sortir les insectes du bois mort. Les mâles luttent entre eux avec leur casque et cognent leurs têtes l’une contre l’autre en plein vol.

Les calaos sont considérés comme « jardiniers des forêts ». Ils se nourrissent essentiellement de figues et participent à les disséminer sur de vastes zones.

Ce qui était à l’origine une stratégie de survie particulière, s’est avéré fatal. Pour la pondaison, la femelle va dans un nid dans un tronc d’arbre et est nourrie par le mâle pendant six mois. Si un braconnier tue un mâle, cela signifie aussi la mort de la femelle et de son ou ses oisillons.

Le calao à casque rond a également une signification culturelle : il est l’oiseau emblématique du Kalimantan occidental. Dans les mythes du peuple Dayak à Bornéo, l’oiseau amène les morts dans l’au-delà et est considéré comme le messager des dieux. Le tuer est absolument tabou.

 

Vidéo : Ivory-Like "Helmets" Are Driving These Birds to Extinction

Vous trouverez sur le lien suivant des vidéos et des enregistrements du chant de calao à casque rond : Helmeted Hornbill - Rhinoplax vigil

 

Informations supplémentaires

En français

En anglais

 

Lettre

Aux gouvernements de l’Indonésie, de la Malaisie et de la Chine

Mesdames, Messieurs,

Vos pays portent une grande responsabilité pour la survie du calao à casque rond. Depuis 2015, les oiseaux sont classés « en danger critique » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Si vous n’agissez pas, cette espèce disparaîtra.

Les causes de ce déclin sont la destruction de l’habitat des oiseaux dans les forêts tropicales des plaines et la chasse effrénée qui s’est intensifiée de manière dramatique au cours des cinq dernières années. Le casque du Rhinoplax Vigil est convoité pour son « ivoire rouge ». En Chine, on le paie au prix très élevé de 6.150 dollars par kilo.

Le commerce international de calaos à casque rond est certes interdit depuis 1975 (annexe I de la CITES), la contrebande prolifère tout de même. Les braconniers et les marchands semblent ne pas craindre les poursuites judiciaires.

Vos pays doivent coopérer étroitement pour espérer sauver le calao à casque rond de l’extinction.

Nous vous demandons en conséquence d’intensifier vos efforts contre la chasse et la contrebande de calaos à casque rond.

Nous vous prions d'agréer, Mesdames, Messieurs, l'expression de notre profond respect.