Ne sacrifiez pas la forêt pour les vols low cost !

Vue sur la forêt de Trebur près de l'aéroport de Francfort. Une pancarte accrochée à un arbre indique le message "Je t'aime" en allemand

Le plus grand d’Allemagne s’agrandit pour augmenter encore le trafic aérien. Un troisième terminal est en construction et doit bientôt entraîner la coupe de six hectares de forêt près de Francfort. Les lignes de vols low cost comme Ryanair seraient les premières à en bénéficier. Exigeons la protection de la forêt de Trebur !

Lettre

À l’entreprise FRAPORT AG, au maire de Francfort-sur-le-Main et au gouvernement du Land de Hesse

L'extension de l'aéroport de Francfort se fait aux dépens des habitants et de la nature. Merci d’empêcher tout nouveau déboisement !

Afficher la lettre de pétition

Six hectares de forêt doivent être détruits au printemps 2019 pour relier l’autoroute A5 au terminal 3, déjà en cours de construction. Les coûts de ce dernier sont évalués entre 2,5 et 3 milliards. Comme d'autres grands projets l'ont cependant montré : les frais peuvent s'envoler.

Le Terminal 3 doit permettre d'accueillir 14 millions de passagers supplémentaires chaque année à l'aéroport de Francfort-sur-le-Main. Les lignes de vols low cost comme Ryanair seraient les premières à en bénéficier. À partir de 2021, la porte d'embarquement G du terminal de la compagnie aérienne devrait être opérationnelle. Sa mise en service est prévue pour 2023.

Cette construction est une étape de plus dans l'extension de l'aéroport au détriment de l'homme et de la nature. Le sud de Francfort-sur-le-Main est d'ores et déjà fragmenté par les autoroutes, voies rapides et autres zones industrielles. Un grand nombre d'entre elles sont directement liées à l'aéroport. Les habitants souffrent du bruit et de la pollution atmosphérique causés par le décollage et l'atterrissage intempestif d’avions. Ils ont commencé à se défendre.

L'extension de l'aéroport et la destruction de la forêt de Treburviennent s'ajouter à un tableau alarmant : partout en Allemagne, des territoires sont détruits pour faire place à des zones industrielles, des logements et des infrastructures.

Soutenez notre action pour la préservation de forêt de Trebur et contre l'augmentation du trafic aérien en signant notre pétition.

Contexte

Informations en allemand sur le mouvement d’opposition et les occupations de militants en forêt de Trebur :

https://treburbleibt.blackblogs.org/

https://www.fluglaerm-protest.de/waldbesetzung/

Lettre

À l’entreprise FRAPORT AG, au maire de Francfort-sur-le-Main et au gouvernement du Land de Hesse

Monsieur Schulte,
Monsieur le maire Feldmann,
Monsieur le Premier ministre Bouffier,
Madame, Monsieur,

Début 2019, près de six hectares doivent être détruits en forêt de Trebur pour faire place à une route d'accès au terminal 3, actuellement en construction à l'aéroport de Francfort.

L'ensemble du projet est symptomatique du sacrifice de la nature pour augmenter le trafic aérien. Les habitants à proximité des aires d'atterrissage souffrent du bruit et de la pollution atmosphérique causés par le décollage et l'atterrissage intempestif d'avions.

Merci de renoncer à la destruction de la forêt de Trebur et d'autres zones forestières.

Les êtres humains et la nature comptent plus que les avions !

Cette pétition est également disponible en :

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 50 000 signatures :

46 212
Dernières activités