Henkel fait l’éloge de l’huile de palme – pas nous!

La nouvelle gamme de produits "Terra Activ" du fabricant de lessive et produits ménagers Henkel se revendique comme particulièrement écologique. Pour cela il a fallu qu’Henkel table précisément sur l'huile de palme! L'actrice Esther Schweins, figure de marque pour ces nouveaux produits, proclame à propos de la part conséquente de matières premières « renouvelables » utilisée par Henkel : « c'est comme ça qu'on lave aujourd’hui !». Mais que dit-elle au sujet des forêts primitives qui doivent être rasées au profit des plantations de palmiers ? Soutenez notre protestation contre cette publicité mensongère !

Henkel est un des plus grands fabricants de lessive, produits ménagers, et cosmétiques. Parmi les marques possédées par cette multinationale on compte Persil, Spee, Dixan, Schwarzkopf, Shauma, Fa et Pritt. Depuis longtemps déjà, Henkel utilise environ 400 000 tonnes par an d’huile de palme et d’amade palmiste, tous deux issus du palmier à huile, pour la fabrication de ses produits. Avec la nouvelle marque « Terra Activ » (ou « Le Chat Eco-Efficacité » en France), la part des ressources végétales renouvelables –dont l’huile de palmiste- est particulièrement élevée, soit d’environ 85%. Mais la production d’huile de palme a des conséquences fatales sur la forêt tropicale, ce qui n’est pas mentionné dans l’article L’engagement écologique de Henkel récompensé, sur le site internet de la compagnie. La Malaisie et l’Indonésie sont les premiers pays touchés par la déforestation massive d’immenses territoires de forêts, pour faire place nette à des monocultures de palmiers à huile. Celles-ci s’étendent déjà sur 12 millions d’hectares à travers le monde, ce qui correspond à la surface du sud de l’Allemagne, dont Henkel en accapare 100 000 hectares. La culture de palmier à huile a des effets néfastes sur l’homme et la nature : les indigènes et petits paysans vivant dans la forêt tropicale perdent leur habitat naturel et leurs ressources alimentaires, et les territoires d’animaux et de plantes menacés sont détruits. Les Grands Singes Orangs-Outans sont massacrés ou bien atterrissent dans les cages du marché noir. Les pesticides polluent les sols, les cours d’eau et les nappes phréatiques. Les conséquences sur le changement climatique global sont également catastrophiques lorsque le plus grand réservoir de CO2 qui soit part en fumée. Henkel a tout à fait conscience de la polémique autour de l’huile de palme, la stratégie de marketing de l’entreprise essaye donc de faire avaler au client qu’il y aurait de la « bonne » et de la « mauvaise » huile de palme. Henkel s’engagerait à utiliser de façon croissante de la « bonne » huile de palme, le terme « bonne » signifiant que l’huile est issue de plantations portant le sigle mensonger de la « Table Ronde sur le Palmier à huile Durable » (Roundtable on Sustainable Palm Oil, RSPO). Henkel est membre de la RSPO depuis 2008. Dans les faits, la RSPO est une organisation industrielle ; parmi les 303 membres actuels, 282 sont des entreprises. Précisément 21 organisations environnementales et sociales siègent autour de la table et font plutôt office de feuille de vigne pour protéger l’image de l’organisation. La RSPO ne possède en effet non seulement aucune légitimité, mais ne répond en plus même pas aux critères minimaux d’aptitude à gérer les problèmes environnementaux. Menacer la forêt tropicale n’étant pas interdit par les exigences de la RSPO, les producteurs d’huile de palme continuent massivement leur défrichage. L’association Greenpeace a pu prouver que United Plantations, fournisseur de Henkel et première entreprise au monde à avoir obtenu la certification de la RSPO, comptait parmi ses activités de la destruction illégale de forêt tropicale, des conflits fonciers, des arrestations de petits paysans et des assèchements de tourbières (vous trouverez ici le rapport détaillé). L'association Biofuel Watch accuse également les entreprises membres de la RSPO d’utiliser des pesticides prohibés comme le Paraquat. L’huile de palme ne vient de toute façon pas physiquement des plantations de la RSPO: Henkel ne fait qu’acheter ces soi-disant certifications. La multinationale mise sur le fait que les consommateurs se laisseront berner par cette fumisterie. Ils ne doivent surtout pas croire que l’huile de palme détruit la forêt tropicale, vole les habitats naturels des populations et nuit au climat global. L’actrice Esther Schweins est payée pour prononcer le slogan publicitaire : «moi, je suis convaincue ! » Continuerait-elle de se pavaner sur la page publicitaire des produits ménagers si elle connaissait les conséquences de la production d’huile de palme ? Celle-ci est pourtant remplaçable par d’autres huiles végétales comme l’huile de tournesol, d’olive, et de colza. Nous exigeons qu’Henkel cesse immédiatement l’emploi d’huile de palmiste, et prions également Esther Schweins de se retirer de son engagement publicitaire auprès de la compagnie. Vous trouverez un rapport sur l’inefficacité de la RSPO dans notre Regenwald Report Nous vous prions d’envoyer vos signatures à la SA Henkel, à Kasper Rorsted, président du conseil d’administration de la SA Henkel, au manager des produits « Terra Activ » Nils Hemmerle, et à Melba Fendel, agent d’Esther Schweins. Vous trouverez ici une traduction de la lettre.

Cher Monsieur Rorsted, Cher Monsieur Hemmerle, Chère Madame Schweins, A travers vos publicités pour votre nouvelle gamme de produits fabriqués à partir de ressources renouvelables "Terra Activ", vous attirez les consommateurs avec vos exigences prétendument élevées en matière de santé et d’environnement. Je vous prie de prendre vos consommateurs au sérieux, et de cesser vos mascarades écologiques publicitaires en contradiction la plus totale avec la réalité sur la production d’huile de palme. Vous utilisez de l’huile de palmiste comme base pour vos tensides. Avec une utilisation d’environ 400 000 tonnes d’huile de palme par an, Henkel fait partie des plus importants clients de l’industrie d’huile de palme. Etant donné que les conséquences désastreuses de la production d’huile de palme ne sont pas à nier, Henkel a rejoint la Table ronde sur le palmier à huile durable (Roundtable for Sustainable Palm Oil ,RSPO). Cette organisation industrielle fait cependant face à un grave manque de légitimité, et ses aboutissants s’apparentent plutôt au travail d’un groupe de représentation des intérêts des fabricants et acheteurs d’huile de palme. Les critères établis ne suffisent largement pas à la prétention d’une gestion durable des ressources dans les cultures de palmiers. Cette critique actuelle et publique de la RSPO ne devrait pas vous avoir échappé. L’inefficacité de la RSPO est aussi nettement démontrée par le fait que la Table Ronde elle-même ne prend pas son travail au sérieux: même les plus vulgaires et insuffisants critères pour la protection des forêts ne sont pas observés par ses membres. A titre d’exemple, votre fournisseur d’huile de palme United Plantation se pare d’accréditations de la RSPO, mais mène simultanément une déforestation massive en Indonésie, qui cause des conflits fonciers et des arrestations de petits paysans et entraine l’assèchement des tourbières naturelles, et répand dans ses plantations des herbicides nocifs dont l’utilisation est interdite en Europe. Comment osez-vous vendre ceci à vos consommateurs comme respectueux de la santé et de l’environnement, et même le qualifier de « durable » ? Pour moi il ne s’agit que de publicité mensongère. Je suis également profondément étonné(e) que Mme Schweins se soit laissée engager comme figure publicitaire dans cette campagne. Je vous prie de cesser immédiatement l’emploi d’huile de palmiste dans vos produits "Terra Activ" ainsi que d’huile de palme dans tous vos produits, à titre d’exemple Persil et Schwarzkopf. Faites un réel et courageux geste écologique en utilisant dans vos produits des ressources renouvelables qui n’occasionnent pas la destruction du milieu de vie d’êtres humais, d’animaux et de végétaux. D’autres entreprises comme le fabricant de savon Lush ont déjà pris leur responsabilité et ont depuis longtemps recours à des huiles végétales produites localement, telles que l’huile de colza ou de tournesol. Sincères salutations

Sehr geehrter Herr Rorsted,
Sehr geehrter Herr Hemmerle,
Sehr geehrte Frau Schweins,

Sie werben für Ihre neue Produktlinie „Terra Activ“ mit nachwachsenden Rohstoffen, um Verbraucher mit einem hohen Anspruch an Gesundheits- und Umweltbewusstsein anzusprechen.

Ich bitte Sie, Ihre Kunden ernst zu nehmen und in Ihrer Werbung keine ökologischen Scheinwelten aufzubauen, wenn die Wirklichkeit der Palmöl-Produktion in einem so krassen Gegensatz dazu steht.

Als Basis für Ihre Tenside nutzen Sie Palmkernöl. Mit einem Verbrauch von etwa 400.000 Tonnen Palmöl pro Jahr gehört Henkel zu den wichtigen Kunden der Palmöl-Industrie. Da die negativen Folgen der Palmöl-Produktion nicht zu leugnen sind, ist Henkel dem Runden Tisch für nachhaltiges Palmöl (RSPO) beigetreten. Doch dieser Industrieinitiative fehlt jegliche Legitimation. Die Ergebnisse ähneln mehr der Arbeit einer Interessenvertretung der Palmöl-Hersteller und -Abnehmer. Die aufgestellten Kriterien reichen lange nicht aus, um von einem nachhaltigen Ressourcenumgang beim Palmöl-Anbau zu sprechen. Diese öffentliche Kritik am RSPO dürfte Ihnen nicht entgangen sein.

Die Wirkungslosigkeit des RSPO wird aber auch dadurch deutlich, dass der Runde Tisch seine Arbeit nicht einmal selbst ernst nimmt. Sogar die niedrigen und untauglichen Kriterien zum Schutz des Regenwaldes werden von den Mitgliedern nicht eingehalten. Beispielsweise schmückt sich Ihr Palmöl-Lieferant United Plantations mit dem Runden Tisch, rodet aber gleichzeitig den Regenwald in Indonesien, ist in Landkonflikte und die Verhaftung von Kleinbauern verwickelt, betreibt die Trockenlegung von Torfmooren und setzt auf seinen Plantagen Herbizide ein, die in Europa verboten sind.

Wie können Sie all dies Ihren Kunden als umweltfreundlich und gesundheitsorientiert oder sogar nachhaltig verkaufen? Für mich ist dies ein Etikettenschwindel. Ich wundere mich auch sehr darüber, dass sich Frau Schweins hierfür als Werbefigur hat engagieren lassen.
Ich bitte Sie, die Verwendung von Palmkernöl bei „Terra Activ“ sowie Palmöl bei all ihren Produkten wie beispielsweise Persil und Schwarzkopf sofort einzustellen. Setzen Sie ein mutiges und wirklich umweltfreundliches Signal, indem Sie bei Ihren Produkten nachwachsende Rohstoffe nutzen, die nicht den Lebensraum von Menschen, Pflanzen und Tieren zerstören. Andere Firmen wie der Seifenhersteller Lush haben sich bereits ihrer Verantwortung gestellt und greifen längst auf heimische Pflanzenöle wie Raps- und Sonnenblumenöl zurück.

Mit freundlichem Gruß

Partager:

Facebook Twitter Google+ WhatsApp E-Mail