Une mine de titane menace les éléphants cambodgiens

Eléphants au Cambodge
21 591 signatures

Fin de l'action : 19 mai 2014

Dans les Cardamomes, au Cambodge, 100 spécimens des éléphants de forêt d'Asie sont en grand danger. Une mine de titane doit être construite en plein coeur de leur forêt, ce qui fragmentera leur espace vital. Aidez-nous à empêcher cela!

Appel

La chaîne montagneuse des Cardamomes, au Cambodge, abrite une forêt de plus de 2 millions d'hectares (l'une des dernières grandes forêts tropicales intactes du sud-est de l'Asie), foyer de la plus importante population d'éléphants du pays. D'autres espèces menacées tels ours malais, crocodiles du Siam et plus de la moitié de toutes les espèces d'oiseaux du Cambodge résident dans ces montagnes.

Il ne s'agit pas seulement d'un projet de modèle régional pour la préservation de l'environnement mais aussi pour l'écotourisme, activité convenant à l'équilibre écologique et pouvant garantir à la population locale un revenu économique tout en préservant l'environnement.

Quelques années d'extraction des ressources causeront des dommages irréparables, l'exploitation minière léguant fatalement les effets de sa présence à la forêt tropicale, la faune et la population autochtone. La société United Khmer Group est en train de construire une mine de titane, mettant en péril à long terme tout l'écosystème du massif des Cardamomes. L'emplacement même de la mine, prévu sur la chaine montagneuse, en plein coeur du corridor à éléphants, constitue un danger immédiat et pour la population d'éléphants et pour 74 autres espèces en voie d'extinction.

Dites au ministre du commerce cambodgien de faire stopper la construction de la mine de titane!

Vous trouverez ici une traduction de la lettre de protestation ci-dessous en anglais.

 

Contexte

Monsieur le ministre,

Je vous écris ce jour afin de solliciter l'intervention de votre ministère dans le cas du projet d'extraction du titane par la société United Khmer Group dans la province de Koh Kong. Je vous prie instamment, dans l'intérêt de l'environnement, de la faune et des modèles à succès actuels de développement local, d'annuler l'autorisation d'exploitation minière.

Je suis profondément préoccupé par l'impact extrêmement négatif que la mine de titane de la société United Khmer Group aura sur la conservation de la faune, en particulier la population d'éléphants d'Asie, ainsi que sur le succès des modèles de développement en cours pour la protection de la forêt tropicale, des animaux et des communautés dans le sud-ouest du cambodge.

La mine serait mise en service la-même en plein milieu du corridor à éléphants, au sud de la forêt protégée du massif des Cardamomes. Cela aurait des effets dévastateurs sur la plus grande population d'éléphants du Cambodge ainsi que sur 74 autres espèces animales rares et menacées.

La province de Koh Kong est train de devenir un projet phare, de renommée internationale, de protection de la nature et de développement durable local. Cette réputation au niveau mondial et l'espace vital d'éléphants devenus extrêmement rares ne doivent pas être sacrifiés pour quelques années d'extraction minière.

Je vous demande d'annuler l'autorisation du projet d'exploitation minière et de protéger ainsi la plus grande population d'éléphants du Cambodge.

Je vous remercie de votre attention et vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération.

Lettre

H.E. Dr. Cham Prasidh
Senior Minister and Minister of Commerce of the Kingdom of Cambodia
moccab@moc.gov.kh


Dear Minister Prasidh,

I am writing today to urge your ministry to intervene in the urgent matter of the titanium mining operation proposed in Koh Kong province by the United Khmer Group. I urge you to deny the permit and approval of the mine in the interest of preserving the region's environment, wildlife and long-term community development.

I am greatly concerned that the United Khmer Group mine will have tremendous negative impacts on wildlife conservation -- especially on the Asian elephants -- and sustainable development in the forests, wildlife and communities of Southwestern Cambodia.

This mine would be sited in the middle of the Southwest Elephant Corridor in the Southern Cardamom Protected Forest and is likely to have devastating effects on Cambodia's largest population of wild Asian elephants as well as 74 other endangered or vulnerable species.

Koh Kong province is on the verge of becoming globally recognized as a leader in conservation and community-based sustainable economic development. This reputation and the elephant habitat should not be sacrificed for a few years of mineral extraction.

Please, deny the permit to build this mine and protect Cambodia's largest population of Asian elephants. Thank you for your consideration.

Sincerely,