Indonésie : aidez les orangs-outans, pas les biocarburants !

Un orang-outan est assis sur la branche d’un arbre mort avec comme fond une forêt défrichée Les plantations industrielles provoquent la déforestation tropicale, l’accaparement des terres et la destruction de l’habitat naturel des orangs-outans

Subventionnement massif du biodiesel, taux record d’incorporation d’huile de palme à 20% : malgré ses promesses pour la préservation des forêts tropicales, le président indonésien Joko Widodo soutient les entreprises au détriment de l’homme et de la nature. Signez pour demander le retrait des différentes aides aux biocarburants.

Lettre

À Joko Widodo, Président de l’Indonésie

Pour préserver les forêts d’Indonésie et leurs formidables richesses : merci de mettre un terme à votre politique de soutien aux biocarburants !

Afficher la lettre de pétition

« Les entreprises d’huile de palme sont les seules bénéficiaires de cette politique » fulminait l’année dernière Zenzi Suhadi, le chargé de campagne forêt de l’organisation non gouvernementale Walhi. « L’accaparement des terres est financé par les impôts des gens les plus modestes. »

En décidant de subventionner les biocarburants à hauteur de 1,35 milliard de dollars, le président indonésien Joko Widodo avait alors offert une bouffée d’oxygène à un secteur de l’huile de palme mal en point après la chute de son cours et de ses ventes.

Depuis 2016, l’Indonésie impose un taux d’incorporation de 20% de biocarburants. Aucun pays ne fait autant dans le monde. Et le pays prévoit même de faire passer ce taux d’incorporation à 30% en 2020 !

Dans la pratique, ces subventions massives encouragerons les producteurs d’huile de palme et d’éthanol à détruire encore plus de forêts tropicales pour installer des nouvelles plantations.

Président Widodo : aidez les orangs-outans, pas les biocarburants !

Avec ces mesures, le président Jokowi va totalement à l’encontre de ses promesses sur la préservation des forêts tropicales. Sa politique de soutien aux biocarburants, loin de stimuler la production d’énergies renouvelables, est un chèque en blanc donné à la déforestation.

Jusqu’où iront donc les atteintes faites au climat, à la nature et aux populations autochtones qui perdront leurs terres ? Faisons entendre notre voix aux côtés des activistes indonésiens !

Merci de signer notre pétition pour obtenir l’arrêt des aides et subventions aux biocarburants en Indonésie.

Contexte

Informations supplémentaires

• Article du Jakarta Post After B20 policy, biomass is our energy future
• Article de RFI  La croissance en baisse en Indonésie
• Article du Jakarta Globe  Proposed Plan to Boost Biofuel Subsidy Angers Local Environmentalists
• Article de Mongabay  Indonesia to squander fuel savings on biofuel subsidies that may drive deforestation, say groups
• Dépêche de Reuters  Palm oil notches biggest gain in over 4 yrs on Indonesia's subsidy plan
• Article du Jakarta Globe  Plans to Triple Biofuel Subsidy to Aid Palm Oil
• Article de AsiaOne  Indonesia moves closer to raising biodiesel subsidies




Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son destinataire :

M. Joko Widodo, Président de la République d’Indonésie

Ambassade de la République d'Indonésie en France
47/49, rue Cortambert
75116 Paris
France
Tél : +33 (0)1 45 03 07 60
Fax : +33 (0)1 45 04 50 32
Courriel : komparis@online.fr

Lettre

À Joko Widodo, Président de l’Indonésie

Monsieur le Président,

Nous faisons depuis plusieurs années l’amère expérience du subventionnement des biocarburants en Europe. Nous venons de prendre connaissance de votre volonté de soutenir la production de biodiésel et d’éthanol avec l’argent des contribuables indonésiens.

Les organisations indonésiennes de protection de la nature et de défense des droits humains redoutent de nouveaux défrichements de forêt et le déplacement forcé des populations paysannes et autochtones.

Les cultures d’huile de palme s’étendent déjà sur plus de dix millions d’hectares en Indonésie. Il y a seulement quelques années, ces zones étaient encore couvertes de forêts tropicales.

Votre décision de subventionner les biocarburants semble manifestement motivée par le soutien des entreprises du secteur de l’huile de palme qui voient leurs profits menacés. Pour les populations rurales et la nature, le tribut à payer est aussi lourd qu’inacceptable.

Nous vous demandons de mettre fin à la politique à court terme qu’est le subventionnement des biocarburants.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre profond respect.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 300 000 signatures :

263 346
Dernières activités