Tripa : la forêt des orangs-outans est sauvée

Un jeune orang-outan assis nous regardeTripa reste l'habitat des orangs-outans de Sumatra

8 sept. 2012

Le 30 août 2012, le tribunal administratif de Medan (Sumatra du Nord) a déclaré illégale l'attribution d'une concession d'huile de palme dans la forêt de Tripa. Ayant collecté près de 50.000 signatures pour demander la fin des destructions dans cette zone protégée, nous sommes très heureux de ce succès acquis pour les orangs-outans de Sumatra.

Suite aux protestations internationales, dont celles de Sauvons la forêt, le producteur d'huile de palme PT Kallista Alam avait déjà dû mettre fin à ses activités destructrices dans la forêt de Tripa en mai 2012. Le fonctionnaire d'État Mas Achmad Santosa déclarait alors que la société PT Kallista Alam avait vu toutes ses activités suspendues à Tripa et que celle-ci faisait l'objet d'une enquête pour ses nombreuses infractions : brûlis illégaux pour des plantations toutes aussi illégales, violation des lois de protection environnementale du pays. L'organisation de protection de l'environnement indonésienne WAHLI avait déposé une plainte contre le producteur d'huile de palme. 

Et le tribunal vient de déclarer illégale l'attribution du permis pour une plantation de palmiers à huile de 1.600 hectares à l'entreprise PT Kallista Alam. Cette décision de justice est une victoire importante pour la protection de l'environnement et des animaux. Car la forêt de Tripa est l'habitat naturel de nombreuses espèces rares et menacées, dont 200 orangs-outans de Sumatra. Il n'en reste plus que 6.500 à ce jour. 

Début 2012, des protestations de par le monde s'étaient élevées contre les incendies initiés par le producteur d'huile de palme dans l'écosystème hautement sensible du département de Nagan Raya dans la province d'Aceh. Selon les estimations des associations écologistes sur place, environ 100 orangs-outans en sont morts.

Les circonstances de l'attribution de la concession dévoilées

La forêt de Tripa faisait partie de l'écosystème du Leuser. Une zone de protection avait été délimitée officiellement sur carte en mai 2011 afin de la prémunir des destructions. Mais au mois de novembre suivant, le lobby de l'huile de palme était parvenu à faire modifier la carte pour exclure la forêt de Tripa des limites du système de protection du Leuser. En conséquence, le producteur d'huile de palme avait obtenu un permis pour sa plantation de 1.600 hectares.

Grâce à la pression internationale, la zone sur laquelle l'entreprise PT Kallista Alam détenait une concession a de nouveau été officiellement déclarée réserve naturelle protégée. L'organisation WAHLI qualifie la décision du tribunal comme « une victoire de la population d'Aceh ainsi que des défenseurs de l'environnement nationaux et internationaux »

Sauvons la forêt continue de collaborer avec les organisations écologistes qui sur place se mobilisent pour protéger la forêt de Tripa et ses orangs-outans à la valeur inestimable.

Soutenez notre projet de protection de Tripa

 

Liens supplémentaires

• Article de Digital Journal  Indonesian court orders Aceh Governor to revoke palm oil permit
• Article publié dans Common Dreams  Sumatran Orangutans Being 'Extinguished' by Palm Oil Push