Victoire capitale pour les gorilles de montagne

Une photo de gorille sur laquelle est écrit « Merci, humains » …pour la préservation de ma magnifique forêt (© Flickr / weesam2010 (Lizenz: CC BY-NC-SA 2.0))

13 juin 2014

Nous reprenons espoir pour la survie des derniers gorilles de montagne de notre planète : la compagnie pétrolière britannique SOCO International vient d’annoncer son retrait du Parc national des Virunga en RDC. Elle renonce aussi à prospecter le pétrole dans le Lac Edouard.

Situé dans une région déchirée par la guerre civile, le Parc national des Virunga abrite dans ses forêt tropicales de nombreux animaux sauvages : éléphants, hippopotames, chimpanzés, ainsi que 380 gorilles de montagne. L’exploration pétrolière aurait détruit un habitat naturel vital pour cette espèce menacée d’extinction.

La décision de SOCO International est un immense succès pour les habitants de la République Démocratique du Congo (RDC) et pour les militants écologistes du monde entier qui des années durant ont contesté l’exploration pétrolière dans le Parc national des Virunga.

Sauvons la forêt a participé à la campagne pour la préservation du Parc des Virunga en publiant des articles d’informations et en lançant plusieurs pétitions, dont la dernière date de mars 2014. Adressée au PDG de Soco International Ed Story, la pétition « Virunga : exploration pétrolière au pays des gorilles » avait réuni plus de 68.000 signatures.

Par ailleurs, notre association a mis en place une collecte de dons pour soutenir les gardes du Parc des Virunga qui, confrontés à la situation politique désastreuse de la RDC, n'ont plus les ressources financières pour assurer leur dangereuse mission de protection des gorilles. À ce jour, nous avons pu leur transmettre plus de 90.000 euros de dons.

En 2013, la pression internationale avait déjà convaincu Total de ne pas explorer le pétrole le plus ancien Parc national d’Afrique. L’UNESCO s’était aussi prononcé plusieurs fois contre les activités pétrolières dans ce site naturel de 790.000 hectares inscrit à la liste du Patrimoine mondial depuis 1979. Aujourd’hui, l’institution onusienne se félicite de la suspension des activités de prospection pétrolière de SOCO dans le Parc national des Virunga.

Dorénavant, nous demandons au gouvernement de la RDC de préserver la nature et par la même d’assurer le futur des 50.000 riverains du Lac Edouard dont la pêche et l’éco-tourisme constituent deux éléments fondamentaux de la subsistance. En d’autres termes, nous demandons au autorités congolaises de retirer définitivement les concessions pétrolières qu’elles ont octroyé à l’intérieur du Parc des Virunga.



Campagne de dons   >>>   Virunga : les protecteurs des gorilles dans le besoin



Informations supplémentaires

• Déclaration de l’UNESCO  L’UNESCO se félicite de la décision de SOCO de suspendre ses activités de prospection pétrolière dans le Parc national des Virunga (RDC)
• Article de RFI  RDC: le pétrolier Socco s’engage à se retirer du parc des Virunga
• Article de BBC Afrique  Virunga:fin de la prospection pétrolière
• Article de l’Agence d’information d’Afrique Centrale  Parc des Virunga : Soco annonce l’arrêt prochain de ses opérations
• Déclaration de Human Right Watch  RD Congo : Il faut enquêter sur les attaques visant les détracteurs d’un projet pétrolier 

• Pétition terminée  Virunga : exploration pétrolière au pays des gorilles
• Article de Sauvons la forêt  RDC : Total n'explorera pas le pétrole dans le Parc national des Virunga