Virunga : exploration pétrolière au pays des gorilles

Dans une clairière, une gorille femelle tient son bébé dans ses bras L’exploration pétrolière mettrait en danger les gorilles du Parc national des Virunga
68 109 signatures

Fin de l'action : 12 juin 2014

La beauté du lac Édouard en RDC est unique avec ses rives aux forêts tropicales luxuriantes jouxtant la chaîne volcanique du parc national des Virunga. Mais le pays des gorilles de montagne est menacé pour son pétrole. Écrivons à société SOCO International pour obtenir l’annulation de son projet d’exploration pétrolière !

Mises à jour Lettre

À: M. Ed Story, PDG de Soco International plc

L’entreprise SOCO international doit annuler son projet d'exploration pétrolière dans le Parc national des Virunga en République démocratique du Congo !

Afficher la lettre de pétition

« Reconnaître les opportunités » est le slogan quelque peu cynique de la société SOCO International pour son projet d’exploration pétrolière dans le Parc national des Virunga en République démocratique du Congo. Jusqu’à présent, l’entreprise  britannique reste sourde à la critique internationale envers son projet pétrolier en plein coeur du pays des gorilles de montagne.

Sur son site internet, SOCO préfère minimiser les dangers inhérents à l’exploitation pétrolière en RDC et présenter la population locale comme partie du problème. Selon l’entreprise, les menaces les plus importantes pour les Virunga sont la « pauvreté généralisée », les conflits violents, l'agriculture, la déforestation et le commerce de la viande de brousse… SOCO se donne d’ailleurs le beau rôle en faisant profiter les résidents de Nyakakoma de l’implantation d’une antenne-relais dans leur village.

Par contre, l’entreprise n’explique pas pourquoi elle n’a pas informé les riverains des dangers potentiels de son projet. Le WWF a déposé une plainte auprès de l'OCDE à l’automne dernier. Il y accuse les forces de sécurité agissant au nom de SOCO de créer un « climat de peur et d'intimidation ». L'OCDE a décidé d'examiner le cas, les sociétés basées dans les Etats membres de l'organisation devant respecter des normes sociales et environnementales élevées.

Le Parc national des Virunga est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa dense forêt de nuages est l’un des derniers espaces vitaux du gorille de montagne, une espèce en danger d'extinction. Avec son projet, SOCO méprise aussi le statut de patrimoine de l’humanité des Virunga.

Écrivons au PDG de SOCO International pour obtenir l’annulation de son projet d’exploration pétrolière !


Contexte


Le Parc national des Virunga est situé à l'est de la République démocratique du Congo et à la frontière du Rwanda. Fondé en 1925, il est le plus ancien parc national d'Afrique. Sa forêt pluviale dense abrite de nombreuses espèces rares et menacées d'extinction dont une population de 380 gorilles de montagne.

Total se retire, Soco International reste

Le groupe Total a décidé d’abandonner ses plans d’exploration pétrolière dans le parc des Virunga en mai 2013. Ce succès, certes partiel, est important pour toutes celles et ceux qui luttent pour la protection du parc et des gorilles de montagne. Néanmoins, l’abandon du projet ne semble pas à l’ordre du jour de la société SOCO International qui persiste et signe dans sa volonté d’exploiter le pétrole dans cette zone.

SOCO a obtenu fin 2011 un permis d'exploration pétrolière dans le cadre du contrat d’exploitation du bloc 5, conclu en novembre 2007 avec la RDC. Accordée par décret présidentiel, la licence d'exploration concerne une zone dont 60% sont situés à l'intérieur des limites du Parc national des Virunga.

À l’époque, un des administrateurs du Parc national des Virunga nommé Ephrem Balole nous avait alerté : « L'exploration pétrolière sonnerait le glas des gorilles et de notre nature classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO ». Avant de rappeler :  « Heureusement, il existe une loi de conservation qui interdit toute activité extractive à l’intérieur parc »

En décembre 2012, Sauvons la forêt avait lancé une pétition pour obtenir l’arrêt immédiat de toute prospection pétrolière dans la zone du Lac-Édouard et du le Parc national des Virunga. Nous avions collecté plus de 65 000 signatures pour la pétition ainsi que 15 000 € de dons pour la gestion du parc.




Informations supplémentaires

En français
• Présentation de l'UNESCO  Parc national des Virunga
• Cartes disponibles sur le  Site officiel du Parc national des Virunga
• Article du Monde  Pour sauver le parc congolais des Virunga, WWF porte plainte contre le pétrolier Soco
• Article de Digitalcongo.net  Le dossier controversé de l’exploitation pétrolière dans le Parc de Virunga rencontre enfin des vues rapprochées de la RDC et de l’UNESCO
• Pétition terminée de Sauvons la forêt  Le pétrole, nouveau malheur des gorilles en RDC
• Collecte de dons de Sauvons la forêt  Protection des gorilles dans le Parc des Virunga

En anglais
• Site officiel de SOCO International  Block V and the Virunga National Park
• Article du site Ecologist  Virunga - UK Government to investigate oil company
• Texte de la plainte déposée par le WWF contre SOCO auprès de l’OCDE  Complaint from WWF International against SOCO International plc




Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement son destinataire :

M. Edward T. Story Jr., Président et CEO de Soco International plc

SOCO International plc
48 Dover Street
Londres
W1S 4FF
Royaume-Uni
Tél : +44 20 7747 2000
Fax : +44 20 7747 2001

Formulaire de contact (en anglais)

 

 

Lettre

À: M. Ed Story, PDG de Soco International plc

Monsieur Story,

Votre entreprise projette d’explorer le pétrole à l’intérieur du Parc national des Virunga en République démocratique du Congo malgré les graves atteintes à la population humaine et à l'environnement que cette activité entraînerait. L'expérience montre que l'extraction du pétrole dans des écosystèmes sensibles conduit presque inévitablement à de graves dommages environnementaux.

L’OCDE étudie actuellement la comptabilité des pratiques de votre société avec ses normes.

Veuillez éviter une condamnation de l’OCDE et ses conséquences pour la réputation de votre entreprise en annulant votre projet dans le bloc 5 du Parc national des Virunga.

Je vous prie de croire, Monsieur Story, en l'assurance de ma considération et de ma vigilance citoyenne.

Mises à jour