Mother Nature Cambodia lauréat du Prix Front Line Defenders 2021

Statue en forme de "f" adressée aux lauréats du Prix Front Line Defenders Visuel utilisé sur Facebook par nos partenaires de Mother Nature Cambodia pour annoncer leur Prix Front Line Defenders (© Mother Nature Cambodia) Activiste dont seule la tête dépasse hors du sable Les activistes ont reçu ce prix pour leurs actions spectaculaires contre la destruction de la nature dans leur pays, le pillage du sable au large de Koh Kong par exemple (© Mother Nature) Un jeune homme brandit une affiche avec les photos des 6 militants de Mother Nature emprisonnés Les militants ont été emprisonnés à maintes reprises pour cela. Six d’entre eux ont été détenus jusqu’à 14 mois et n’ont été libérés sous caution que récemment (© Mother Nature Cambodia)

14 déc. 2021

Le 9 décembre, l’organisation Front Line Defenders a décerné son "Prix 2021 pour les Défenseur-ses des Droits Humains en Danger" à six différents groupes qui travaillent dans les conditions les plus difficiles, faites de violence, menaces et prison. Parmi les lauréats, nos partenaires de Mother Nature Cambodia. Bravo à eux !

« Nous sommes ravis de pouvoir, grâce à ce prix, apporter une reconnaissance au travail de Mother Nature Cambodia et des cinq autres lauréats. Leur courage et leur résilience sont une source d’inspiration et montrent à tous qu’un autre monde est possible. »

C’est par ces mots que le directeur de l’organisation Front Line Defenders, Andrew Anderson, a présenté les lauréats de cette année lors d’une conférence de presse en ligne fin novembre. Ils sont originaires du Cambodge, du Brésil, de Sierra Leone, de Biélorussie, de Palestine et du Portugal.

Ce prix annuel est traditionnellement remis le 9 décembre, Journée internationale des défenseurs des droits de l’homme. Cette année, la cérémonie a dû malheureusement se dérouler une nouvelle fois en ligne.

« Nous recevons ce prix au nom du peuple cambodgien qui se bat pour la protection de ses ressources naturelles et pour ceux qui ont sacrifié leur vie, leur liberté et leur propre bonheur pour protéger l’environnement », ont réagit Phuon Keoraksmey et Ly Chandravuth. Ils décrivent cette récompense comme une source de motivation supplémentaire dans la poursuite de leur engagement « en faveur de la protection de l’environnement et d’un développement sans corruption ».

Phuon Keoraksmey et Ly Chandravuth font partie des six activistes emprisonnés qui ont été libérés sous caution à la mi-novembre. La pétition commune de Sauvons la forêt, Fian et Stiftung Asienhaus pour leur libération et l’abandon des poursuites à leur encontre, a été signée par plus de 85 000 personnes.

Mother Nature Cambodia

Mother Nature Cambodia est un mouvement de défense de l’environnement qui agit localement et internationalement pour la préservation, la promotion et la protection de l’environnement naturel du Cambodge. Dans le cadre de son travail, le mouvement surveille et conteste les violations flagrantes de l’environnement et sensibilise, éduque et rend autonomes les gens en leur fournissant une formation et un soutien financier.

Ce qui a commencé en 2013 comme une petite campagne visant à renforcer les capacités des communautés autochtones pour qu’elles se mobilisent contre un barrage hydroélectrique s’est transformé en un vaste mouvement de défenseurs des droits humains, composé en grande majorité de jeunes étudiants universitaires, faisant campagne pour protéger l’environnement et dénoncer la corruption au Cambodge. Ses activistes sont régulièrement menacés, condamnés et emprisonnés pour cela. Mother Nature Cambodia est depuis longtemps une épine dans le pied du gouvernement cambodgien en raison de ses actions très médiatisées. 

Front Line Defenders

L’organisation Front Line Defenders a été fondée à Dublin en 2001 dans le but de protéger les défenseurs des droits humains en danger, plus précisément des personnes qui font campagne de manière non violente pour les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). Front Line Defenders répond aux besoins de protection identifiés par les groupes de défense des droits humains eux-mêmes.

Le "Prix Front Line Defenders pour les Défenseur-ses des Droits Humains en Danger" est décerné chaque année le 9 décembre, Journée internationale des défenseurs des droits de l’homme.

« Dans chaque cas, les défenseurs des droits humains ont fait face à diverses formes de harcèlement, d’intimidation et de menaces. Certains ont été confrontés à la violence et d’autres ont été détenus et inculpés. Ils réagissent avec dignité, grâce et détermination pour tenir bon, faisant preuve d’un courage et d’un espoir incroyables », a écrit Front Line Defenders lors de l’annonce des lauréats 2021.


Sources et informations supplémentaires

Pétitions de Mother Nature Cambodia sur le site Sauvons la forêt