Signez pour la forêt des chimpanzés au Libéria !

Les forêts du Libéria offrent un habitat aux chimpanzés Les forêts du Libéria offrent un habitat aux chimpanzés (© Sonja Metzger / Wild Chimpanzee Foundation)

Le producteur d’huile de palme GVL détient des centaines de milliers d'hectares de terres pour ses plantations. Il fait pression pour vendre les arbres abattus dans ses concessions agricoles, chose interdite par la loi au Libéria. Des écologistes renommés alertent sur les risques de déforestation si sa demande est acceptée.

Lettre

À la Présidente du Libéria

Pour les extraordinaires forêts du Libéria : Merci d'empêcher l'exportation de bois tropical issu de concessions d’huile de palme !

Afficher la lettre de pétition

L’écologiste James Otto n’y va pas par quatre chemins : « Permettre la vente et l'exportation de bois issu de concessions d'huile de palme signifiera la destruction de nombreuses forêts. »

Un vaste territoire est menacé : les sociétés Golden Veroleum Liberia (GVL) et Sime Darby contrôlent à elles seules plus de 600.000 hectares de terres au Libéria. « Les gestionnaires exercent une pression considérable sur les hauts responsables politiques pour faire lever l'interdiction » explique l'activiste de l'Institut de développement durable (SDI) à Monrovia.

GVL affirme vouloir aider les collectivités à utiliser le bois coupé lors de l’établissement de plantations et qui autrement serait perdu. Aucun autre arbre ne serait abattu en dehors des zones de plantations, ce dont la SDI doute fortement.

En tout état de cause, GVL et les communautés devront engager des bûcherons, qui eux sont souvent impliqués dans des activités illégales. Le caractère criminel de la filière du bois est de notoriété publique au Libéria.

L’alerte de James Otto est motivée par la situation juridique floue du pays : à l'heure actuelle, l’exploitation forestière commerciale et l’exportation de bois tropical sont interdites. Une possible décision du gouvernement de rendre légale la vente de bois issu de la conversion forestière faciliterait grandement le blanchiment du bois illégal et intensifierait considérablement la pression sur les forêts du Libéria.

Le Libéria, qui abrite près de la moitié des forêts tropicales d’Afrique de l’Ouest, s’est engagé à protéger son patrimoine forestier en signant des accords avec l'ONU et l'UE.

50 lauréats du prestigieux Prix Goldman pour l'environnement ont rejoint le SDI et demandent au Libéria d'empêcher l'exportation de bois tropical issu de concessions d’huile de palme.

Soutenons leur appel !

Contexte

Lettre ouverte des lauréats du Prix Goldman pour l'environnement (en anglais) :

We are pleased that the Forestry Development Authority (FDA) of the Republic of Liberia denied Golden Veroleum Liberia’s request for a permit to allow logging for export in its Concession Area. We congratulate the FDA for this decision and encourage the authority to continue its efforts to manage Liberia’s forest in a sustainable manner.

We are, however, deeply concerned that the FDA plans to develop a regulation to allow forest destruction or conversion for oil palm and/or rubber plantations. We note that this does not only contradict the government’s pledge to work with the international community to reduce deforestation and forest degradation, and the restoration of degraded landscapes, it places the future of one of the most viable tract of rainforest in West Africa in danger.

With this letter, we express support for the Sustainable Development Institute’s (SDI) call on the government of Liberia to abandon its plan to legalize forest destruction by removing the current restriction on the export of timber from forest conversion.

We note the Government of Liberia’s endorsement of the New York Declaration on Forest in 2014; Liberia’s Voluntary Partnership Agreement with the European Union; and its partnership with the Kingdom of Norway, and we encourage the government to follow through on its commitments under these initiatives.

Sincerely yours,

1.Leng Ouch, Cambodia, Asia 2016
2. Luis Jorge Rivera-Herrera, Puerto Rico, South & Central America 2016
3. Howard Wood, Scotland, Europe 2015
4. Jean Wiener, Haiti, Island & Island Nations 2015
5. Ramesh Agrawal, India, Asia 2014
6. Desmond Mathew D’Sa, South Africa, Africa 2014
7. Rudi Putra, Indonesia, Islands & Island Nations 2014
8. Azzam Alwash, Iraq, Asia 2013
9. Evgeniya Chirikova, Russia, Europe 2012
10. Ikal Ang'elei, Kenya, Africa 2012
11. Dmitry Lisitsyn, Russia, 2011
12. Randall Arauz, Costa Rica, South & Central America, 2010
13. Lynn Henning, USA, North America 2010
14. Thuli B Makama, Swaziland, Africa 2010
15. Tuy Sereivathana, Cambodia, Asia 2010
16. Marc Ona, Gabon, Africa 2009
17. Maria Gunnoe, USA, North America 2009
18. Olga Speranskaya, Russia, Europe 2009
19. Yuyun Ismawati, Indonesia, Islands & Island Nations 2009
20. Feliciano dos Santos, Mozambique, Africa 2008
21. Ignace Schops, Belgium, Europe 2008
22. Orri Vigfússon, Iceland, Islands & Island Nations 2007
23. Sophia Rabliauskas, Canada, North America 2007
24. Hammarskjoeld Simwinga, Zambia, Africa 2007
25. Craig Williams, USA, North America 2006
26. Silas Kpanan Ayoung Siakor, Liberia, Africa 2006
27. Tarcísio Feitosa, Brazil, South & Central America 2006
28. Yu Xiaogang, China, Asia 2006
29. Pisit Charnsnoh, Thailand, Asia 2002
30. Steve Wilson, USA, North America 2001
31. Bruno Van Peteghem, New Caledonia, Islands & Island Nations 2001
32. Myrsini Malakou, Greece, Europe 2001
33. Giorgos Catsadorakis, Greece, Europe 2001
34. Nat Quansah, Madascar, Island & Island Nations 2000
35. Alexander L. Peal, Liberia, Africa 2000
36. Michal Kravčík, Slovakia, Europe 1999
37. Dr. Bobby Peek, South Africa, Africa 1998
38. Atherton Martin, Dominica Republic, Islands & Island Nations 1998
39. Anna Giordano, Italy, Europe 1998
40. Paul Cox, Samoa, Islands & Island Nations 1997
41. Juan Pablo Orrego S., Chile, South & Central America 1997
42. Albena Simeonova, Bulgaria, Europe 1996
43. Ricardo Navarro, El Salvador, South & Central America 1995
44. Laila Iskandar, Egypt, Africa 1994
45. Heffa Schuecking, Germany, Europe 1994
46. Andrew Simmons, St. Vincent and the Grenadines, Islands & Island Nations 1994
47. Sviatoslav Zabelin, Russia, Europe 1993
48. Christine Jean, France, Europe 1992
49. Dr. Mathieu Wadja Egnankou, Ivory Coast, Africa 1992
50. Cath Wallace, New Zealand, Islands & Island Nations, 1991



Informations supplémentaires

En français

En anglais



Destinataire de la pétition

En plus de signer la pétition, il vous est possible de contacter directement sa destinataire :

  • Mme Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Libéria

Ambassade du Liberia
12 place du Général Catroux
75017 Paris
Tel : +33 (0)1 47 63 58 55
Courriel : libem-paris@wanadoo.fr

Lettre

À la Présidente du Libéria

Madame la Présidente,

Le producteur d’huile de palme Golden Veroleum Liberia détient des concessions agricoles sur plusieurs centaines de milliers d’hectares. L’entreprise a déposé une demande de permis de déboisement dans le comté de Sinoe. Un volet de ce permis vise à faire autoriser la vente du bois coupé dans le cadre de l’établissement des plantations de palmiers à huile. À ce jour, l'Autorité de développement forestier (FDA) a refusé de délivrer ce permis.

Des groupes de défense de l’environnement et de justice sociale du monde entier
craignent le déboisement intégral des concessions si un tel permis était octroyé à Golden Veroleum. Les terres et moyens de subsistance des communautés qui dépendent de ces forêts seraient gravement menacés.

Les exportations de bois issu de conversion forestière sont interdites à ce jour au Libéria. Lever cette interdiction faciliterait grandement le blanchiment de bois illégal et encouragerait à raser des forêts pour des nouvelles plantations.

Le Libéria s’est engagé à protéger ses forêts en signant des accords internationaux comme la Déclaration de New York sur les forêts (New York Declaration on Forests) et l'Accord de partenariat volontaire avec l'UE (Liberia-EU Voluntary Partnership Agreement).

Aujourd’hui, c’est à vous d’assumer la responsabilité vis-à-vis de la nature
de votre pays. Merci d’empêcher l'exportation de bois issus de concessions agricoles !

Nous vous prions d'agréer, Madame la présidente, l'expression de notre profond respect.

Signer la pétition

Aidez-nous à atteindre les 150 000 signatures :

144 091
Dernières activités