La forêt brûle pour l'huile de palme de Cargill

La forêt tropicale est plus importante que les profits tirés de l'huile de palme
48 620 signatures

Fin de l'action : 20 mai 2014

Le groupe Cargill vend de l'huile de palme provenant de la déforestation de Sumatra. Tripa, la peut-être plus importante zone de forêt pluviale de la planète où les derniers orangs-outans côtoient éléphants, tigres et rhinocéros disparait à grande vitesse sous nos yeux. Exhortons Cargill à faire cesser immédiatement les défrichages ! 

Lettre

Le groupe Cargill vend de l'huile de palme provenant de la déforestation de Sumatra où vivent les derniers orangs-outans.

Ce faisant, la multinationale est impliquée dans la destruction de la peut-être plus importante zone de forêt tropicale de la planète. Dans ce lieu unique en train de disparaitre à grande vitesse sous nos yeux se côtoient grands singes, éléphants, tigres et rhinocéros. Ils risquent de périr dans les flammes à cause de la cupidité de certains qui n'hésitent pas à détruire leur dernier habitat naturel pour de l'huile de palme. 

Une centaine d'orangs-outans ont déjà péri misérablement dans les incendies rapportent les organisations écologistes sur place. Si la situation n'évolue pas,les orangs-outans risquent de tous avoir disparu d'ici fin 2012.

Le groupe Cargill est un des plus grands importateurs d'huile de palme. Par lui passe environ un quart de toute l'huile de palme du monde. Ses raffineries d'huile sont présentes un peu partout en Europe. A partir de l'huile de palme sont produits entre autres margarine, émulsifiants, savons ou encore bougies. 

Suite: Cargill et l'huile de palme

Veuillez écrire aux dirigeants de Cargill pour les exhorter à protéger les orangs-outans au lieu de participer à leur extermination.  

Contexte

L'industrie adore l'huile de palme. Grâce à son rendement élevé et son faible coût de production, l'huile de palme est une culture commerciale extrêmement rentable. La demande mondiale toujours plus massive mettent en danger les forêts tropicales d'Asie. Des centaines de milliers d'hectare disparaissent chaque jour à cause de l'huile de palme, en particulier en Indonésie et en Malaisie. A l'autre extrémité de la chaine de consommation, dans les pays industrialisés, on retrouve l'huile de palme dans environ un produit empaqueté sur deux dans les supermarchés

Cargill se présente volontiers comme un défenseur de l'environnement et de l'orang-outan en particulier. Présentement à Sumatra, la multinationale a l'occasion de joindre « le geste à la parole » comme elle l'écrit sur son site internet... 

 

Informations supplémentaires

Pétition pour appuyer la plainte déposée par des ONG écologistes indonésiennes devant la justice de leur pays : Sauvons le dernier refuge des orangs-outans !

Actualités : La justice refuse de prendre une décision dans l'affaire Tripa – Les écologistes veulent porter l'affaire devant la cour constiturionnelle

Déclaration de Cargill pour la protection des espèces menacées et de leur habitat naturel : Protecting endangered animal species

Engagement de Cargill France : Chaînes d'approvisionnement responsables

 

 

Lettre

À:
M. Gregory Page, PDG de Cargill

Cargill, Incorporated

PO Box 9300

Minneapolis, MN

55440-9300

Etats-Unis d'Amérique
_________________________________________________________________

Monsieur Page,

Cargill se fournit en huile de palme à Sumatra. Là-bas, pour l'extension de leurs plantations, les producteurs d'huile de palme allument des feux qui ravagent depuis plusieurs semaines les forêts tropicales et tourbeuses.

La majeure partie des orangs-outans de Sumatra vivant en ces lieux, cette espèce menacée se trouve ainsi en danger immédiat de disparition. Une centaine d'entre eux ont déjà péri dans les flammes.

En tant que gros acheteur, vous portez une grande responsabilité et avez une importante marge de manoeuvre. Veuillez ne pas participer, même par votre silence, à la disparition des forêts et à l'extinction des espèces qu'elles abritent.

Veuillez exiger de vos fournisseurs en huile de palme qu'ils mettent fin sans délai à la destruction des forêts tropicales, aux feux de défrichages et à l'extension des plantations de palmiers à huile.

La forêt pluviale et l'habitat naturel des orangs-outans doivent être restaurés au plus vite. La population locale doit voir ses moyens de subsistance conservés et ses droits respectés.

Je vous prie d'agréer, Monsieur Page, l'expression de mes respectueuses salutations.