Protégez la démocratie maintenant : stop aux poursuites abusives !

Graphique : les poursuites-bâillons visent à faire taire les critiques Les poursuites-bâillons visent à faire taire les critiques (© Umweltinstitut München e.V.)

Partout en Europe, des puissants tentent d’intimider les critiques par des poursuites judiciaires. Les forêts tropicales de Papouasie sont détruites : ce n’est pas la société Korindo mais Sauvons la forêt qui est attaqué devant le tribunal d’instance de Hambourg. Nous avons besoin d’une protection de l’UE contre les poursuites-bâillons.

Mises à jour Appel

À la vice-présidente de la Commission européenne Věra Jourová et au Commissaire européen Didier Reynders

“Protégez la démocratie, maintenant : stop aux poursuites abusives”

Afficher la lettre de pétition

La société Kenertec affirme appartenir au groupe Korindo, un conglomérat dont diverses entreprises d’huile de palme défrichent de vastes zones de forêt tropicale en Indonésie, notamment dans la province de Papouasie. Cette déforestation, Sauvons la forêt l’a dénoncé et documenté avec des photos, vidéos et témoignages de la population locale

Kenertec a néanmoins intenté une action en justice contre notre association devant le tribunal d’instance de Hambourg en Allemagne, dans le but de nous obliger à revenir sur nos critiques et à garder le silence à l’avenir. Nous considérons ce procès comme une tentative d’intimider et de faire taire les défenseurs de l’environnement.

Nous voyons en cette affaire un exemple typique de poursuite-bâillon ou SLAPP, démarche par laquelle des entreprises et des individus puissants abusent des tribunaux pour limiter les journalistes, activistes, ONGs, défenseurs des droits et autres lanceurs d’alerte qui s’expriment dans l’intérêt général.

Par exemple, l’Institut environnemental de Munich est actuellement en procès en raison de ses critiques sur l’utilisation de pesticides dans les plantations fruitières du Tyrol du Sud. La journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia était visée par 47 poursuites judiciaires au moment de son assassinat.

Mais comme beaucoup d’autres, Sauvons la forêt ne se laissera pas réduire au silence ! La destruction des forêts tropicales est l’un des plus grands crimes de notre époque. La lutte pour leur sauvegarde serait impossible sans pouvoir nommer les responsables.

L’affaire entrave néanmoins notre travail : monter une défense mobilise des ressources que nous pourrions consacrer à notre mission. Le procès pourrait également avoir un effet dissuasif sur les activistes en Indonésie s’ils devaient penser que même les juges en Allemagne sont du côté de Korindo.

Une alliance de journalistes, de défenseurs de l’environnement et des droits de l’homme et d’autres organisations de toute l’Europe s’est formée pour demander des mesures pour mettre fin aux SLAPPs dans une pétition commune à la Commission européenne.

Contexte

Plusieurs organisations ont réalisé des études approfondies sur Korindo

Publications intéressantes sur les poursuites-bâillons / SLAPPs

Lettre

À la vice-présidente de la Commission européenne Věra Jourová et au Commissaire européen Didier Reynders

Madame la Vice-présidente,
Monsieur le Commissaire,

nous demandons à la Commission européenne de présenter de toute urgence une proposition de règles communautaires contre les actions en justice abusives, lancées par des personnes et des entreprises puissantes, afin de protéger les journalistes, les militant·e·s, les ONGs, les défenseur·euse·s des droits, les lanceur·euse·s d’alerte et autres citoyen·ne·s vigilant·e·s qui s’expriment dans l’intérêt général.

Nous avons besoin de cette protection pour pouvoir demander des comptes aux puissant·e·s.

La mise en place de règles européennes permettant d’empêcher les poursuites-bâillons (SLAPP) est à portée de main. Une loi anti-SLAPP de l’UE offrirait un niveau de protection fort et uniforme contre les poursuites-bâillons dans tous les États membres et pourrait servir de modèle aux pays de l’Europe élargie et au-delà.

Faisons de l’UE un champion de la démocratie. Agissez pour mettre fin aux SLAPP.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Vice-présidente, Monsieur le Commissaire, l’expression de nos salutations distinguées.

Mises à jour Footnotes

photos, vidéos et témoignages de la population locale

Plusieurs organisations ont réalisé des études approfondies sur les activités de Korindo. Vous trouverez des liens vers ces études dans le dépliant "Contexte" de cette pétition.


ou SLAPP

pour strategic lawsuit against public participation. Plus d’informations sur les SLAPPs dans le dépliant "Contexte" de cette pétition.


journalistes, activistes, ONGs, défenseurs des droits et autres lanceurs d’alerte

De nombreux écologistes, activistes et habitants des pays des régions tropicales sont confrontés à des menaces existentielles dues à des abus de la loi ou au manque de droits.

En République démocratique du Congo, par exemple, trois hommes ont été assassinés, vraisemblablement par les forces de sécurité dans le cadre d’un conflit concernant des plantations d’huile de palme appartenant à la société PHC.

Au Brésil, des orpailleurs illégaux ont attaqué un village des Indiens Munduruku. L’offensive visait apparemment les dirigeantes de l’association de femmes Associação Wakoborun.

Certains de nos partenaires ont également été arrêtés et emprisonnés à plusieurs reprises, poursuivis en justice, reçu des menaces de mort ou ont dû s’exiler.

Sauvons la forêt a mis en place un fond d’assistance juridique pour les défenseurs de la forêt tropicale afin de pouvoir engager des avocats dans les plus brefs délais.


Institut environnemental de Munich

traduction en français du nom de l’association Umweltinstitut München e.V. 

Lire son article en allemand sur la poursuite-bâillon dont elle fait l’objet : SLAPPs: Einschüchterungsklagen gegen kritische Stimmen 


pétition commune

Le nombre de signatures indiqué correspond à la somme des signatures collectées avec nos alliés "Umweltinstitut München e.V." et "The CASE".

Cette pétition est également disponible en :

79 870 signatures

Aidez-nous à atteindre les 100 000 signatures :

Dernières activités